Posts Tagged ‘école’

Quand tout s’est fini

jeudi, juin 18th, 2015

Comment ça la dernière fois que j’écrivais c’était la rentrée? Ah ben oui teh.
bah là c’est la sortie.
C’est passé vite tu ne trouves pas?

Pourtant, si tu savais l’année que j’ai passé, tu ne t’aventurerais pas dans les méandres de mon écriture. Tu risquerais d’y trouver le récit interminable de mes aventures…

Tout a commencé en septembre dans mon école zepienne. Pleine de zepiens.

Et bien tout est fini à présent.

(Tu vois à cet instant, si je te laissais comme ça, dans l’attente de compréhension, la bave au bord des lèvres, attendant, espérant la suite de l’histoire, on pourrait dire que je suis une connnasse)

Tout est fini donc.

Les rires des zepiens,
Le portail qui ferme mal,
les rots, suivis de « hey! Qu’est ce qu’on dit? » « Rrrabdouuula! »,
Les tasses qui s accumulent,
la vaisselle non faite,
la porte qui grince,
Les mûres des la cour,
Les murs de la cour,
La salle de réunions trop petite,
Celle de l’autre côté de la porte, que finalement, j’ai décidé que tu ne saurais pas pourquoi elle s’appelle comme ça,
Les tables octogonales qui prennent trop de place,
La salle de motricité trop petite,
Les punaises qui ne rentrent pas dans les murs,
Le téléphone qui te dégomme 3 oreilles quand il sonne… les 2 tiennes et celle du voisin de ta tante. (Ne me demande pas pourquoi, j’avais envie d’écrire ça ),
le chauffage au plafond,
L’éléphant de la cour,
Les atsem en or, que tu demandes un truc pour avant hier, et elles se plient en 4, pour que tu l’aies avant-avant-hier…,
Le frigo tout cassé,
Le micro ondes à ouverture facile,
Les gâteaux des mamans,
Le couscous de fin d’année,
Les trop de tout,
Les pas assez de rien,
Les ramounas,
Et l’externe.

Tout est fini à présent.
Et on peut le dire:

Je suis une connasse.

Quand tu crois que t es en vacances…

lundi, juin 9th, 2014

Et qu il reste encore 3 semaines,  t es mal barrée.

En fait,  j ai failli faire mes valises pour partir bronzer les capitons sur une plage ibérique, cet après midi.

En effet, l externe est venue bosser à la maison en ce jour de solidarité avec on ne sait plus trop qui,  histoire de se donner bonne conscience.

On a bossé pour l annee prochaine. Alors pour moi,  ni une ni deux (ni 3 d ailleurs mais je n irai pas si loin), mon cerveau n a fait qu un tour: « dis donc la noisette, me dis je à moi même, tu bosses pour l année prochaine c est que cette année elle est bouclée »

Et bien,  tu l auras compris,  maillots,  culottes et autres paréos n ont pas eu le temps de rejoindre la valise, que dans la tête résonnait Evanescence. Evanescence? Oui oui. Evanescence.

Alors je me suis dit: mais qu est ce qu elle fout là cette conne? Et puis je me suis rappelée que c était la musique que j avais choisi pour la première partie du spectacle de l école… Oui,  la plus joyeuse. .. ahem… immortal. de FIN d année donc.  Et pas de début.  MERDE!

Et à suivi l angoisse de la fête à organiser,  les évaluations a finir,  les parents a recevoir,  la sortie de vendredi, les commandes à faire,  les placards a ranger,  les programmations à boucler, les journées a préparer,  pfiouuuuuuuuuuuuuu j en ai la tête qui tourne dis! Alors excusez moi mais je vous laisse car j ai une valise,  euh,  journée à boucler!

Non c est pas ma tête.  J ai encore mes cheveux.

Pour l instant.

 

Quand t’es dans personne.

jeudi, janvier 9th, 2014

Les affaires reprennent.

Et il faut dire qu’en faisant le travail que je fais (professeur des écoles pour les incultes de ma vie), il y a de quoi écrire… tant au niveau des élèves, que des… euh… comment dire.. euh… des trucs qui me servent de collègues.

Alors j’écris.

Sache que dans la vie,  il y a des phrases cultes… celles qui restent à jamais. Celles que parfois tu prononces malgré toi, celles que tu veux retenir et qui sont déjà sorties de ta bouche. Celles qui font de toi quelqu’un de vénéré. Ou pas. Et j’ai notamment une collègue, que nous appèlerons désormais « l’externe » (tu comprendras dans quelques lignes pourquoi), qui risque de s’avérer une vraie mine d’or… niveau phrases cultes.

L’externe est quelqu’un de toujours en forme, d’adorable, de bosseuse, et de… bavarde. Hier nous mangions avec l’externe, le dirlo et « celle de l’autre côté de la porte » (son nom à elle est un peu plus long, un jour je t’expliquerai pourquoi) et nous parlions de jours de décharge… gné? qu’est que c’est que ça? aucun rapport avec de la poubelle je te rassure. Il s’agit simplement d’un jour sans classe (mais toutefois au service de l’éducation nationale.) Celle de l’autre côté de la porte et moi même sommes déchargées un jour car nous sommes maîtres formatrices (oui je sais, nous assurons grave, et faisons partie de l’élite… que veux tu…)  Le dirlo lui, est déchargé un jour car il est… euh… directeur. Et ce jour de décharge il fait semblant de travailler…

bref…  Tout ça pour dire qu’autour de la table nous faisions tous partie d’un « corps » particulier nous offrant un jour de décharge pour nos activités chronophages (t’as remarqué un peu la cultures sémantique que je me tape ou quoi?)

Tous sauf l’externe.

De là, LA phrase de la semaine… t’es prêt?

accroche tes oreilles:

« oh, mais moi je suis dans personne ». 

point d'interrogation,vecteur

La pauvre.

on a fait semblant de parler son langage.

Alors on a souri.

gentiment.

noisette, elle est chouette hein… (bon ok, je ferai des efforts sur les titres)

mardi, février 10th, 2009

bon.

ça craint.

à force de dire des conneries, de faire des conneries, d’être une connerie, ça va finir très connement tout ça…

je m’explique.

ça ne t’aura pas échappé que quelque part dans ma vie, temps en temps, chuis prof. professeur des école, tu sais les ZEPiens toussa.

et autant j’assume tout à fait ce que je dis, et ce que je fais, si mon blog peut passer incognito auprès des parents d’élèves, des élèves et du quartier entier… ça m’arrange. disons que ce n’est pas moi qui vais leur donner l’adresse du site. (déjà, je l’ai donné à quelques collègues, et je sens que des fois ils me regardent bizarrement…)(j’aurai ptêt pas dû)

bref.

ce matin, découverte dans l’indépendant (tu sais, le journal le plus lu par chez nous):

indep1

le truc violet en haut à droite là, c’est moi. enfin, Nathachatte. Je crois que si je continue, je vais être grillée… je vois déjà  ma prochaine inspection: « aloooooooooooooooors madame noiseeeeeeeeeeeeette… voyons si on fait moins la maliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine en claaaaaaaaaaaaaaaaaaasse ».

en même temps, en classe, je fais classe. tu n’en doutes pas hein? hein que tu n’en doutes pas…

et puis je vous assure que je suis quelqu’un de normal… j’ai même fait de la pâte à sel avec mes enfants ce matin, gentiment:

pateasel

qu’on a fait de jolies chose qu’on peindra demain:

pateasel2

et que je leur ai préparé un bon repas avant de les mettre au lit doucement…

et que quand ils se sont levés, j’avais fait tout mon ménage (ouais… euh… je peux aussi mythonner un peu hein) et on est partis promener au lac, où nous avons fait des découvertes « nature »…

promenadelacet on a couru comme dans la petite maison dans la prairie… et on a chanté plein de chansons françaises… et espagnoles…

nous avons joué aux détectives:

chevalchien

y avait même des pieds en dedans, y paraît qu’c’est la mode…

piedsendedans

puis nous sommes rentrés, nous avons pris un bon bain… j’ai même essayé d’apprendre à parler à mon fils… (c’est pas gagné)

alors bon… toi parent d’élève, si tu passes par là, tu vois hein, j ESSAIE d’être quelqu’un de mentalement équilibré malgré tout… n’ai pas peur…

hein.

ok?

hein chuis quelqu’un de normal? (putain, je sais pas qui c’est que j’essaie de convaincre là… si j’en fais trop, ça fait trop peut être… bon… j’abandonne)

wala.

travailler le samedi à l’école, yes i can!

samedi, janvier 31st, 2009

aujourd’hui rangement du matériel de l’an 40 à l’école.

je me suis quand même rendue compte, que les profs, c’est les rois de la récup… non mais vraiment. et du stockage.

que des rouleaux de papier toilette, que des petits pots de bébé, que des boîtes à oeufs, papiers de toutes sortes ou autres boîtes de conserve…

il faut dire que des fois on fait de jolies choses hein… voilà de la récup de carrelages:

mosaique1

mosaique2

moaique3

(oui tu pourras remarquer qu’on a aussi récupéré des bouts de tronc du fameux arbre qui était tombé lors de la tempête(première photo)… ben koi? ça peut toujours servir…)

puis on était comme des tits fous, quand on a découvert ceci: (attends, y avait même un tourne disques, dans une boîte, où il y avait écrit: « la voix de son maître »)

tournedisques

ou ceci:

radio

on a quand même été forts, et on a décidé qu’on allait arrêter de stocker ces vieilleries… t’as remarqué un peu le courage que nous avons?

puis on a eu un peu peur à la vue de cela:

coco

(je vous rassure c’est du plâtre… enfin… je crois)

alala, quelle matinée!!! on a bien mérité notre pause je vous l’dis moi les gros…

cafecrepe1

réunion parents-prof…

vendredi, janvier 30th, 2009

aujourd’hui c’était la réunion parents-prof-individuel-personnalisé-toussa pour mon fils.

et que c’est un clown, et qu’il écoute rien, et qu’il est difficile à canaliser, et que pfiou dur dur… aaaah ça on peut dire qu’il en a pris pour son grade… j’ai aussi vu quelques copies, des traits verticaux par exemple… un tordu et PAF tu passes du « très bien » au « bien » comme qui rigole!! en même temps, c’est vrai, c’est pas « très bien »…

il écoute rien, « qu’il se couche tard.? parce que c’est le profil type d’un enfant qui se couche tard… non vraiment? comme s’il se couchait à 23h… non  vraiment?? sûr sûr sûr??? mmhhh…. » et vraiment, hein, il écoute rien…

ben non hein, chouchou, à 20h30 il est au lit hein, ok il claironne déjà vers 6h30 mais en même temps, pas moyen de le rendormir…

bref j’étais un peu étonnée quand même de le découvrir tel un tit monstre… qui vient à bout de la maîtresse…

un peu étonnée oui, pas parce que c’est un ange à la maison hein, il est plein de vie, mais il est mignon, il écoute relativement pour son âge, il fait tout juste assez de caprices, mais il est super attachant et gentil… les enfants ne sont parfois pas les mêmes à la maison et à l’école mais quand même…

bref.

je rappelle que chouchou vient tout juste de faire 3 ans, et que j’ai quand même envie que l’école soir au maximum un lieu dans lequel on apprend les choses avec plaisir, un lieu agréable et convivial, un lieu où on aime aller…

l’école… c’est assez chiant comme ça plus tard… (et c’est une maîtresse qui dit ça…)

ouais.

wala quoi.

pas top.

heureusement que l’on s’était bien amusés avant d’entrer en classe et d’en prendre plein la tronche… (on a « juste » attendu 45 minutes devant la porte…)

après avoir épuisé tout notre stock de mots rigolos: caca boudin, bébé cadum, pipi-caca, prout prout et compagnie, après avoir fait une ronde à deux, après avoir dansé un semblant de rock, après avoir marché comme tous les animaux de mon répertoire… ben j’étais à bout d’idées. puis j’ai trouvé!! oui j’ai trouvé!!! le lancer de sucette…

je vous laisse regarder les gros:

ok, c’est un peu limite dans le sens où en bonne maman j’insiste « oui oui vas y remets là à la bouche on recommence!! youpi!!! alors qu’elle est juste tombée une bonne dizaine de fois par terre… mais on a bien rigolé…

moins après donc.

bonsoir.