Posts Tagged ‘bordel’

En ce jour de grève, crève.

jeudi, octobre 7th, 2010

Bon.

Je viens d’avoir des palpitations, le gouttes qui perlent au bout de la frange (trop longue soit dit en passant), les mains moites, le rouge au visage, les ongles qui rétrécissent (avec l’aide malencontreuse de mes dents) les poils qui s’font la malle (ah ben non, merde).

Pourquoi?

Parce que j’envoie ma mère à Paris.

Coooooooool hein?!

Ben non.

parce que depuis le mois d’août qu’on en parle, parce que depuis le mois d’août que j’me prends la tête pour prendre des billets au meilleur prix, pour qu’elle et ses deux copines aillent trimballer leur popotin dans la capitale. Parce que depuis le mois d’août je m’épuise de site en site, meilleur trajet, meilleur confort, meilleur tout.

Et j’ai trouvé hein, tu ne douteras point de mes compétences (article 14 de mon code noisetal).

Le 15 septembre, je réservais tout le bordel:

3 billets aller Valencia-Paris départ à 7h du matin.

3 billets retour Paris-Perpignan à 20h50 pas du matin.

Seul petit gros hic: la date.

LE 12 PUTAIN D’OCTOBRE.

Je ne savais pas moi.

Je ne pouvais pas maîtriser.

je ne pouvais pas me douter que la France allait être paralysée par les… euh… 408 millions de manifestants selon les syndicats et 12 manifestants selon la police.

Alors j’fais quoi moi les gros? J’envoie ma mère avec ses deux copines hystériques se prendre la tête avec des gens énervés, en essayant de passer d’une aisselle mouillée à l’autre, d’une haleine fétide à l’autre, d’un hotel complet à l’autre…. et les laisser finalement dormir sous un pont le ventre vide… et tout l’bordel qui va avec hein, parce que pour peu qu’il pleuve ce jour là, et que la Seine déborde, comme elles viendront de se faire voler le bagages, elles traîneront mouillées et perdues dans les belles rues de Paris. (remarque, elles seront pas seules.

Ou alors, j’annule tout, je perds 400 boules au passage, et on remet ça?

Franchement, je sais pas, j’hésite.

Mais moi, je risque de faire grève contre la grève.

BORDEL.