Les mômes…

Aujoud’hui on a pas mangé à la maison.

On a mangé chez des amis.

tadaaaaaaaaaam: petit moment culturel, car je vois que tu ne connais point ce terme:

« Celui, celle avec qui on est lié d’amitié. Ami fidèle. Ami cordial. Ami sûr. Ami intime. Véritable ami. C’est son meilleur ami. Il était autrefois de mes amis. Être ami dans la bonne et dans la mauvaise fortune. Être ami à toute épreuve. Être ami jusqu’à la mort. Se faire des amis. Entretenir, ménager, conserver ses amis. Se brouiller avec ses amis. Perdre ses amis. Servir ses amis. Traiter, parler, agir en ami. Cela n’est pas d’un ami, d’un bon ami. Il ne faut point de cérémonie entre amis. Tout est commun entre amis. Elle est fort son amie.  »

Il y a d’autres définitions qui suivent hein, et tout un tas de proverbes avec le mot « ami » mais tu en as appris suffisament pour aujourd’hui, et surtout, ce n’est pas la question du jour… cher ami. (ahem)

Bon si tu n’es pas trop déprimé, continue à lire quand même…

Ces amis, ben ils ont une fille, 3 ans. Et surtout, un fils. 3 mois.

Putain 3 mois.

T’sais, quand ça ne fait que chialer, pisser, boire, régurgiter, bouger de manière totalement incontrôlée, chialer, pisser, boire, régurgiter, bouger de manière totalement incontrôlée, chialer, pisser, boire, régurgiter, bouger de manière totalement incontrôlée,…

Je me suis un instant retrouvée avec ce petit bout d’homme dans les bras. Pendant un instant tout de même j’ai pensé: « aaaaahhhhh c’est mimi… aaaaahhh tu t’rappelles chouchoutte, tu t’rappelles chouchou, agueu agueu, et touti quanti. » Et j’ai pensé « rrroooooh mais c’est mimi… chez les autres! »

Je cois que vraiment, définitivement, maintenant que chouchoute et chouchou ont respectivement 7 et 5 ans, j’ai tourné la page du bébé. Je ne suis absolument pas prête à recommencer tout ça. Trop de responsabilités, trop de soucis pour rien (car vraiment je n’ai pas à me plaindre, mes enfants vont bien) trop d’aller retours partout, trop de sommeil en moins, trop de bordel à la maison, trop de fringues à repasser, trop trop trop.

Avec 2 c’est parfait.

Avec 3, c’est trop. Trop de choses à changer. Moi, je tire mon chapeau aux mamans (et éventuellement à quelques papas, mais surtout aux mamans hein) qui ont « osé » en faire 3 et plus.

Vraiment.

Chapeau. 3-4-5 chapeaux même.

  • Façons, t’es trop vieille pour ça.
    Je veux pas dire, mais en ce moment, t’as le même âge que ta soeur ainée ! c’est dire !

  • Merci.
    Ici, décision « radicale » et RDV pris.

  • Raquel: oh oui oui ça va ça va… ça va changer dans quelques tout petits jours tout ça…

    Zette: hein? quoi? gné?