Chkling. Poum. Bam. Cloc.

Chkling.

Poum.

Bam.

Cloc.

Faisait-elle.

Chkling.

Poum.

Bam.

Cloc.

Dans la cuisine.

J’avais 6 ans. Peut être 7. Je ne m’en souviens plus très bien, mais ce n’est pas bien important.

Elle aimait les Chkling, les Poum, les Bam, les Cloc.

Dans la cuisine.

Et moi aussi, je les aimais, quand j’avais 5 ans, peut être 8, je ne m’en souviens plus très bien.

Je les aimais car ils annonçaient des pop-corn au caramel, des céréales chocolatées, ou encore des madeleines fumantes.

Chkling.

Poum.

Bam.

Cloc.

Cela fait bien longtemps que je ne les entend que dans ma tête…

Je n’ai jamais vraiment réussi à reproduire les Chkling, les Poum, les Bam, les Cloc.

Cela fait bien longtemps qu’Elle est partie, avec les Chkling, les Poum, les Bam, les Cloc.

Cela fait peut être 15 ans, peut être 20, je ne m’en souviens plus très bien, mais ce n’est pas bien important.

Car aujourd’hui encore, à ma fenêtre, je me surprends à rêver, que là où elle est, elle fait encore des Chkling, des Poum, des Bam, des Cloc.

Oui, une chose est sûre, ma grand mère, mon abuelita, c’était la meilleure en Chkling-Poum-Bam-Cloc.

Je participe dans un silence assourdissant de Chklings, de Poums, de Bams, de Clocs.  au jeu d’écriture n°5 pour le blog à 1000 mains, à partir d’un dessin de Marlène, que je suis avec assiduité, malgré mon absence apparente.

  • Oh purée que c’est beau.

  • C’est joli comme tout !!

  • ça a l’air simple comme texte. Il se lit vite, il n’y a pas de mot compliqué, on joue sur les onomatopées. Et pourtant, c’est loin d’être un simple texte. Le brouillard des souvenirs, les sons qui se sont imprimés, le reste qui s’est estompé, et la façon dont un rien fait surgir ces souvenirs, le travail du temps.
    Il y a quelque chose d’enfantin et par ailleurs, de terriblement adulte dans la perte d’un proche.

    Bravo pour cette participation, la première et j’espère bien, pas la dernière. Elle est en ligne sur le blog à 1000 mains.

  • beau et émouvant !
    Bravo !

  • j’aime beaucoup 🙂

  • mamie

    trop beau!!!!!! tu m’as transporté dans ma propre enfance

  • Zette: Oh purée, merci!

    Emanu: Oh purée merci!

    Lizly: Oh purée merci!

    Chabada: Oh purée merci!

    Eddie: Oh purée merci!

    Mamie: Oh purée merci!

    (putain, je crois que j’ai pas fait très original là… si?)

  • boum
    boum
    boum
    boum

    voilà comment il me résonne ce texte moi

    plus jamais on ne remangera vraiment de pop corns !

  • Pingback: À la Rach' » Blog Archive A la Rach Le bijou du coeur()

  • Pingback: À la Rach' » Blog Archive A la Rach Ferme la parenthèse, ouvre tes parenthèses.()