un jour, une vie.

Un jour, j’avais 15 ans.
J’étais blonde, décolorée au « Clair Soleil ».
J’étais conne comme tous les jeunes de 15 ans.
J’étais amoureuse de celui qui deviendra des années plus tard mon mari, et le père de mes enfants.

Un jour, j’avais 15 ans.
« Tu veux faire quoi plus tard? » était la question préférée des adultes.
Instit’ que je répondais, perdue dans les méandres de l’exemple maternel.
Ah ben oui, je ne serai pas médecin, je ne serai pas avocat ni architecte, mais c’est toujours mieux que de finir l’aiguille dans le bras, au fond d’un caniveau.

Un jour j’avais 15 ans.
Et je ne me suis pas trompée.
Pourtant, je ne réfléchissais pas beaucoup à 15 ans. J’aurai très bien pu répondre « toiletteuse pour chiens ».
Mais je ne me suis pas trompée.

Aujourd’hui, presque 20 ans après, je sais, que je ne me suis pas trompée.

Depuis, quand je me pose une question, je réfléchis, je fais le tour, je la mûri avant d’y apporter une réponse, car je me dis que c’est ma vie entière qui dépend de cette réponse là. (bon, évidemment, s’il s’agit de manger ou pas une fraise Tagada, je ne tergiverse pas 100 ans hein)

Un jour, j’avais 15 ans.
Et j’ai quand même bien fait de ne pas réfléchir.

Contradictoire hein?
Oui. Je sais.

  • Ebé tu relèves le niveau des enseignants qui réalisent des années après qu’ils n’étaient pas fait pour la profession et qui se pavanent en le disant dans une émission de téléréalité.
    Ses anciens élèves doivent la remercier.
    (elle veut faire cuisinière célèbre maintenant, c’est SA vocation)

  • faits.

  • JMO

    Ouh là… à 15 ans comme il y a 15 ans ou aujourd’hui je ne sais toujours pas ce que je ferai plus tard (j’ose pas dire quand je serai grand hein), et mon fils sur les fiches je me demande bien ce qu’il écrit… peut-être « geek » ou « projet internet » ou « com ». Je sais pas. Argh.

  • Zette: ouais mais tu vois, en attendant ça craint, parce que je suis complètement « out ». Je sais même pas de qui tu parles!!!!

    Zette: c’est très bien, tu m’as évité une déformation professionnelle!

    JMO: ben écoute, tant que les profs ne lisent pas « con »… 😉 dis lui de bien faire 3 jambes au « m » de « com »!!!

  • J’ai su tard que je voulais faire prof, mais je ne regrette pas 🙂

  • grisouris

    « un jour, tu as toujours 15 ans.
    et c’est très bien ainsi.
    un jour, pourquoi avoir plus ?
    Conserve ce regard de tes 15 ans.
    Tu habilles si bien ton blog avec. »

  • eddie: ah ben alors!!! tout va bien, je vais bien, tout va bien, je vais bien.

    grisouris: houla!! t’es en forme toi! MERCI monsieur, c’est bien agréable ces commentaires là. Je vais faire en sorte de ne pas laisser mon blog à poil. promis.

  • wow ! grisouris est dans la place ? 🙂
    à 15 ans, tu étais quand même une emmerdeuse de première hein…

    t’as raison… t’as pas vraiment changé

  • raquel: euh, excuse moi mais à 15 j’étais bieeeeeeeeeeen moins emmerdeuse que toi…. gueule d’ange…