Archive for octobre, 2010

ecouter. voir. partager. (c’est pas de moi hein)

vendredi, octobre 29th, 2010

Ma fille me tanne depuis 2 mois au moins, qu’elle veut écouter « la cagoule », maman ça fait longtemps, mets « la cagoule ».

(bonjour les références musicales)

Et moi, j’essaie d’esquiver, mais y a rien à faire les amis! RIEN. Elle veut « la cagoule ». C’est le froid qui veut ça. (sûrement).

Et moi tout à l’heure je me balade sur le tout nouveau site de RTL. Non parce que tu comprends, J’ai facebook, twitter, des machins et des trucs que j’en ai oublié le mot de passe (forcément, ça m’apprendra à changer tout le temps)(c’est un peu comme quand je perds ma carte bleu… PAF nouvelle carte, nouveau code. Il me faut le temps de perdre la nouvelle pour m’en rappeler…) BREF. Tout ça pour dire qu’il ne me restait plus qu’à intégrer la communauté RTL.

Et elle me dit « qu’est ce que tu fais maman? »

« Ben je cherche « la cagoule » ma fille.

(Forcément.)

(toutes les mères sont des menteuses)(ou pas.)

Mais bon, franchement, laisse moi te conter que c’est tout beau tout neuf, et tu peux faire plein de choses. « la place accordée à l’information, aux images et à l’interactivité y est encore plus importante. » disent-ils. Autrement dit, tu vois, tu choisis un thème d’info qui te plaît (Actualités, Sport, Culture/Loisirs, Vie Pratique)(moi j’aurai rajouté un truc style: Tout-le-reste-qui-sert-à-rien, mais évidemment, ça n’engage que moi) et t’y passes des heures… à te cultiver… ou a faire semblant.

Tu peux aussi réécouter l’émission que t’as loupé hier, parce que tu devais aller amener ta mère en Espagne par exemple (je dis ça je dis rien).

Chaque émission a sa propre page… t’as des jeux pour gagner des cadals… tu peux regarder des vidéos… du podcast à gogo… tu peux t’inscrire pour assister aux enregistrements des émissions (à part si comme moi tu habites au fin fond du trou du cul de la France)(pis tu pourras toujours chopper Courbet, pour lui dire qu’un jour on t’a pas rendu 12 centimes à la boulangerie du coin…)

Bref.

Tout plein de trucs.

Et que t’as qu’à aller faire un tour (dis-je si bien), parce que c’est tellement… complet, que euh, je vais pas te faire un roman. Va, va mon enfant, vérifier de tes propres yeux, sur rtl.fr

Tout ça pour dire que (on y arrive) pour ma fille j’ai pas trouvé la cagoule. (je vais faire un mail tèh) Mais j’ai trouvé ça: oops

(c’est quand Laurent Boyer reçoit Michael Youn pour la sortie du film « Fatal »)

(peut être que ça lui fera passer l’envie d’écouter la cagoule en fait non?)

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

les cheveux rouges…

mardi, octobre 26th, 2010

La dernière fois, je regardais ma tronche au réveil… et ça donnait un peu ça.

OUH!

Même ma fille m’a dit, avec un air très convaincu: « oooooooooh maman, tu ressembles au chapelier fou d’Alice au pays des merveilles. Mais en vrai hein! »

Donc ça:

Alors je me suis souvenue.

Moi aussi j’ai eu les cheveux rouges… antan.

Je me demande si j’vais pas le refaire tèh.

Peut être que la jeunesse reviendra? oui? non? bon ok… je m’en retourne à mon tricot, et je vais me coucher… disons dans 32 minutes? (alors évidemment, si tu lis ce billet à 11h31 du matin, cela n’a plus aucun sens, ni même à 8h39 ni même à 21h12 d’ailleurs. En fait il faut que tu le lises à 21h28. voilà.)

vieux, jeune et dans les deux cas cons, venez dire Non Au Quotidien Quotidien avec moi!

lundi, octobre 25th, 2010

Bois un café.

Fume une clope.

Pars de la maison.

Fume une clope.

Bois un café.

Tape toi les mioches toute la journée.

Fume une clope.

Bois un café.

« reste assis sur le banc par ci » arrête de crier par là ».

Fume une clope.

Bois un café.

Finis ta journée de boulot, va chercher TES propres mioches, que tu les as voulu tu les a eu.

Fume une clope.

Rentre à la maison.

Fume une clope.

Bois un café.

Prépare la bouffe, donne la bouffe, donne les bains, attends le mari.

Fume une clope.

Bois un café.

Mange. Prépare ta journée de demain.

Fume une clope.

Bois un café.

couche toi.

Et c’est la chenille qui redémaaaaaaaaaaaaaarre.

oui, maaaaaaaaaaarre. surtout.

Quand on est jeune (dit la vieille), bah tu pense que ces vieux cons là, qui te parlent de routine de la vie et tout ça tout ça, ils ont rien compris, ils savent pas vivre point barre.

Mais bordel, quand on est vieux, bah on pense que ces jeunes cons là, qui n’ont pas de routine et tout ça tout ça, ils ont rien compris, ils savent pas vivre point barre.

On devrait fonctionner à l’envers moi j’dis. Etre d’abord vieux, bien comprendre plein de choses, pis devenir jeune!

Et là, laisse moi te dire que ça serait…. ça serait… ça serait comment en fait?

Pour moi, il suffirait d’ajouter de temps en temps des bouquets de fleurs, des bijoux à gogo, des restaus, des apéros, des sorties (avis au formidable)

Bref.

Là, aujourd’hui je n’ai qu’une chose à dire moi: Non au Quotidien Quotidien.

Et si comme moi tu en as raz la casquette, plein les c******s (t’as vu comment je deviens polie dans mes billets ou bien?), marre etc etc… va faire un tour sur la page e-flash mob et sur la page Facebook du mouvement du siècle. Rien que le fait de mater quelques vidéos, te feront prendre conscience que bordel, y a des gens qui vivent!!!! 🙂 Et si tu veux nous donner des astuces, sans déconner, n’hésite pas à partager sur cette page. Tu peux sauver des vies de la grisatittude. Sache le! Le pouvoir est entre tes mains!

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

un jour, une vie.

lundi, octobre 25th, 2010

Un jour, j’avais 15 ans.
J’étais blonde, décolorée au « Clair Soleil ».
J’étais conne comme tous les jeunes de 15 ans.
J’étais amoureuse de celui qui deviendra des années plus tard mon mari, et le père de mes enfants.

Un jour, j’avais 15 ans.
« Tu veux faire quoi plus tard? » était la question préférée des adultes.
Instit’ que je répondais, perdue dans les méandres de l’exemple maternel.
Ah ben oui, je ne serai pas médecin, je ne serai pas avocat ni architecte, mais c’est toujours mieux que de finir l’aiguille dans le bras, au fond d’un caniveau.

Un jour j’avais 15 ans.
Et je ne me suis pas trompée.
Pourtant, je ne réfléchissais pas beaucoup à 15 ans. J’aurai très bien pu répondre « toiletteuse pour chiens ».
Mais je ne me suis pas trompée.

Aujourd’hui, presque 20 ans après, je sais, que je ne me suis pas trompée.

Depuis, quand je me pose une question, je réfléchis, je fais le tour, je la mûri avant d’y apporter une réponse, car je me dis que c’est ma vie entière qui dépend de cette réponse là. (bon, évidemment, s’il s’agit de manger ou pas une fraise Tagada, je ne tergiverse pas 100 ans hein)

Un jour, j’avais 15 ans.
Et j’ai quand même bien fait de ne pas réfléchir.

Contradictoire hein?
Oui. Je sais.

T’as la carte? souris!

lundi, octobre 25th, 2010

Oui oui, souris, tu vas pouvoir gagner du cadal, cumuler du bon d'achat, ou encore des cartes cadeaux.

C'est simple, c'est S'Miles  qui fait ça.

Mais c'est pas une personne S'Miles hein, c'est un truc, un dessin, un sourire, qui se trouve sur des cartes.

Jusqu'ici tout va bien.

J't'explique:

Pour commencer, tu vas cumuler plein de sourires qui font chaud au coeur tout ça (des S'Miles, donc) en présentant ta carte portant un logo S’Miles (voir plus bas)(scrolle pas trop quand même) lors d’un achat chez Monoprix, SNCF, Géant Casino, Casino Supermarchés, Casino Cafétéria, Galeries Lafayette et BHV ou lorsque tu fais un retrait d’argent à la Caisse d’Epargne.

Et puis te prends pas la tête hein, parce que  c'est quand même drôlement bien pensé ce truc, car les cartes là, si tu vas partout dans ces trucs, tu peux les connecter entre elles et les S'Miles s'accumulent ENSEMBLE comme par magie. (vive la technologie moderne moi j'dis)

Et puis après, tu vas sur leur site www.smiles.fr, et tu partages avec plein de nouveaux amis porteurs de cartes S'Miles tous les bons plans… que la vie est belle mon dieu, que la vie est belle. La vie n'est que partage, amitié, amour… SOURIS!

Quand t'as bien acheté, bien mangé, bien voyagé, bien partagé…

PAF  "A vous de profiter du système" comme dirait l'autre. (c'est pas de moi hein)(moi j't'aurai pas vouvoyé, tu commences à me connaître)(voir plus bas)(scrolle pas trop quand même…bis)

Ensuite, tu n'as qu'à ouvrir ton porte monnaie, et ça tombe tout seul dans le dedans.

Et tu peux aller redépenser, manger, voyager, quand tu veux, sans que ça te coûte un rond..

le rêve quoi.


Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

Devinette.

jeudi, octobre 21st, 2010

Sur ce blog, y a pas à dire, on s’éclate.

C’est le pur délire les amis.

Voilà une devinette, qu’on est trop contents d’être venus là, pour perdre un peu son temps.

Dans le monde des maîtresses, t’as plusieurs styles, plusieurs genres… Sauras tu retrouver ce qui m’appartient dans ce tas de cartables entassés au sol, et ne demandant qu’à rentrer dans l’école? (pour savoir pourquoi, voir ici)