Les impôts.

Titre sérieux pour journée sérieuse.

Des gens gris, des costards noirs, des robes marrons et des talons plats… aussi plats que l’ambiance. Les impôts.

Au début j’allais te raconter comment lundi j’avais appelé les pompiers à l’école, parce que j’avais 2 abeilles dans la classe. Et j’allais aussi te raconter comment mardi j’avais appelé les pompiers parce que j’avais un gosse qui avait décidé de faire une transfusion sanguine au sol… par le nez.

Bref.

Mais du coup, ça aurait été trop marrant (pour te dire).

Alors je vais plutôt te raconter, mais en quelques mots, pour ne pas laisser traîner le supplice (On est pas à Guantanamo non plus hein) ma journée d’aujourd’hui. (elle est quand même moins merdique que celle de zette, ceci dit)

Je suis allée au centre des impôts, t’sais, , j’t’avais raconté qu’il fallait que je déclare un truc que j’avais pas déclaré. Et j’comprenais pas bien pourquoi il fallait que je déclare, alors que je payais déjà l’impôt sur les revenus lors de ma déclaration trimestrielle…

Donc.

J’arrive, je vais à l’accueil, j’explique mon cas à une nana qui apparemment n’en avait pas grand chose à faire, et qui sans un mot, me tend le formulaire 2042C. Ah merci mais j’ai des questions, pourrais je les poser à une personne qui parle? Alors elle me tend un ticket…

« 8 personnes devant vous » qu’il me dit le ticket (lui au moins, il a quelque chose à dire…

Au bout de 23 minutes, l’écran annonce que je dois rejoindre le bureau B.

J’explique mon cas (bis). Je demande comment que ça s’fait que peut être je vais repayer des impôts alors que j’ai déjà payé, et qu’c’est pour ça que j’ai choisi le versement libératoire…. « AH. Alors là, je vous arrête tout de suite » qu’elle me dit la dame. « Moi je suis là pour vous indiquer simplement la case où vous devez déclarer. » Et puis elle m’envoie au premier étage. C’est là qu’on s’occupe des entreprises.

Ah.

Ben j’y vais donc.

j’explique mon cas (ter). Le monsieur il me dit qu’on nous avait dit, à nous, auto-entrepreneurs, qu’on serait prélevés de 3% correspondant à l’impôt sur le revenu. Bah oui, mais ça je le savais, alors pourquoi je dois déclarer, au « risque » de faire augmenter mes impôts donc, alors que j’ai déjà payé??? Vous m’écoutez pas qu’il me dit. Le con. J’fais qu’ça! alors le monsieur il me dit qu’on nous avait dit, à nous, auto-entrepreneurs, qu’on serait prélevés de 3% correspondant à l’impôt sur le revenu (impression de déjà entendu) Et là, la lumière fût! En fait il était pas con le gars!!!! tout était plus clair. En fait on est prélevés de 3%, mais ça veut pas dire qu’on doit payer 3%… Tu saisis?

Tu fais ta décla, et ils réajustent. soit ils te remboursent si t’as trop payé, soit ils te demandent quelques soussous en plus.

Ayant ENFIN compris quelque chose dans ce monde de brutes, me voilà repartie vers l’accueil, t’sais, celui où j’étais 2 heures avant… Et là, j’te raconte demain, parce qu’il y en a encore pour long, et que je sens que t’as décroché…

  • Moi je sais, moi je sais et j’ai qu’un truc à dire, revenez demain, c’est truculent ce qu’elle va vous raconter, la Noisette.
    (ouais, moi je suis comme ça, j’ai droit aux avant-premières, aux avis, aux premières lectures et tout ça)

  • C’est le grand bazar ce statut. Personnellement, Les URSSAF ont mes prélèvements au crédit de mon compte mais ils n’ont pas mes déclarations de recettes des 2° et 3° trimestres, donc les impôts ne l’ont pas. J’ai tout de même tout déclaré et si ça se trouve je me suis trompée de case. On verra

  • Ah oui, les impots…

  • Vive les impôts \o/

  • Pfff, pas évident quand même, comme truc…

  • Pingback: les impôts (2) | Le Fabuleux Destin de Noisette...()

  • Somebody essentially lend a hand to make seriously articles I
    would state. This is the very first time I frequented your website page and so far?
    I amazed with the analysis you made to make this particular publish
    incredible. Magnificent job!