ZEP, vous avez dit ZEP? encore!

Il y a déjà 4 ans, le  17 mai 2006,  j’écrivais ceci:

tout d’abord, laissez moi partager avec vous ces paroles (Gilbert Becaud)

Il faudra bien que ça arrive : je partirai.
Il faudra bien que ça arrive : je partirai.
Tu pleureras, j’en pleurerai.
Tu haïras, je te plaindrai.
Mal installé entre deux rives, je partirai, oui.

Faudra pas que tu t’en étonnes, je partirai.
Je ne veux déranger personne : je partirai.
Tu sais, parfois il faut casser,
Casser des cœurs et des idées.
Les numéros de téléphone, faut les changer, oui.

Il faut changer d’air les valises : je partirai.
Il faut changer donc notre église, je partirai.
Les biscottes et le train-train,
Le thé au citron du matin,
Les robinets se gargarisent, je partirai, oui.

{Refrain:}
Mes chimères
Mes chimères
Sont au fond de mon désert
Prisonnières
Prisonnières
Des bouteilles à la mer.

Couloir des hautes surveillances, je partirai
Vers les couloirs de mon enfance ou je courais.
Un mot de plus, un mot de moins,
Una bonnet d’âne et puis au coin.
C’était le début des offenses, je partirai, oui.

Je n’écris plus en lettres rondes : je partirai.
Fini les chambres en rotonde : je partirai.
Fini l’amour à la grimace,
Le consommé en demi-tasse.
Moi, il me faut des tours du monde, je partirai, oui.

voilà. Donc, j’ai un poste. Je pars de ZEP, et je vais… En ZEP :)
je suis ravie.
enfin, j’essaie :)
C’était mon 22ème voeu sur 40.
En fait, je me sens toute bizarre, de me dire que je m’en vais, de cette école qui m’a accueillie pour mes 5 premières années dans l’enseignement, et qui m’a, elle, tant appris.
Contente d’aller en ZEP. Besoin de tant donner. Je vais encore me battre contre des murs en béton armé. Je vais encore pleurer. Mais surtout, je vais encore aimer. Je vais encore tout essayer.
Une ZEPienne. Je crois que je suis une ZEPienne :)
Malgré tous mes efforts, (21 premiers voeux n’étaient pas ZEP), la ZEP me rappelle, et je réponds présente.
Ce qui est marrant, c’est que dans mes voeux qui suivaient, il y a 5 écoles élémentaires de village bien tranquille peinard que j’aurai pu avoir, puisque ceux qui ont obtenu les postes ont moins que moi au barème. Pourquoi j’avais mis cette école en 22ème? je ne sais pas trop… C’était ma destinée je crois.

Le coeur serré de partir. Mais le sourire aux lèvres. Je pars, la tête pleine de souvenirs, des bons comme des mauvais.
Je pars.
Partir ou rester? je me suis souvent demandé.
La question ne se pose plus aujourd’hui.

J’ai donc passé 4 ans déjà dans ma nouvelle ZEP. Avec des CP. je me suis régalée. J’ai encore pleuré, j’ai encore aimé, j’ai encore tout essayé. Je suis partie dans des projets de folie, j’ai passé mon CAFIPEMF, je l’ai obtenu. Et je m’en vais encore. Et comme je continue de croire que je suis une Zépienne, je n’avais fait que 2 voeux pour mon départ: 1er: maternelle ZEP en école d’application (un ramassis de maîtres formateurs donc :p) 2ème: élémentaire ZEP en école d’application (toujours le même ramassis, t’sais, pour accueillir des stagiaires, et leur faire passer un peu de cette fibre qui me fait vibrer, qui fait que j’aime mon métier à l’infini, et que je ferai toujours au mieux du mieux pour mes petits élèves…)

Je m’en vais donc. En maternelle. (enfin normalement, tout ceci est encore officieux, les résultats sont donnés par les syndicats, mais rien n’est encore officiel et il peut y avoir des erreurs). J’abandonne mes élèves, mes murs, mes parents, mes casiers, mes super collègues, mes craies… je m’en vais vers un univers inconnu. Je rentre dans la grande aventure de la formation. C’est mon choix, je me suis battue fort pour avoir ce satané diplôme… Je l’ai eu. Je fonce.

Le coeur serré, les yeux moites. Mais je fonce.

Ce qui est sûr, c’est que pour le coup, j’en aurai des choses à vous raconter!

Après avoir passé l’été à bosser… :p


  • Bonne chance pour ce nouveau départ, alors !!! Tu en as l’air heureuse, ça commence donc très bien !;)

  • Si tu tentes de copier mes yaourts du lundi, déjà, faudrait la mettre en espagnol ta chanson.
    (elle est belle, je la connaissais pas, en même temps, j’apprends que Bécaud est mort donc ceci explique probablement cela)

  • Je suis émue pour toi ! Bon départ et tu seras aussi bonne et impliquée que tu l’étais jusque là. les gens comme toi, voilà la beauté de ton métier!

  • michael-eric

    Que des souvenirs passées en ta présence ! Je te comprends si tu quittes cette école puisque moi aussi l’année dernière ! Un coeur gros en vous laissant ! Ben la seule chsoses que je peux te dire ….. Ben c’set qd tu offres ton champagne lol bisous

  • Kahlan: pour tout te dire, heureuse, oui… mais flippée!!!

    Zette: ah mais euh, je comprends JAMAIS rien à tes yaourts… Je vais pas me mettre à en faire. (par contre, je veux bien en manger samedi)

    Océane: moi je suis émue d’avoir des commentaires comme le tien. Point barre.

    Machael: Champagne Champagne, putain mais tu pense qu’à ça ou bien?

  • michael-eric

    Normal suis un champenois avant d’être un catalan d’adoption lol ! Faut toujours penser à ses origines ! c’est comme toi avec la paella lol ! c’est qd tu en fait ?

  • clé

    Maintenant, c’est officiel !
    Je te dis donc : BRAVO !

  • Clé: merci!!!!!! (mais t’es qui?)

  • michael-eric

    Félicitation pour ton nouveau poste à B. P.

  • Michael: hop hop hop merci!!!!! tu passeras me voir, je te chanterai une chanson!!! (je m’entraine, c’est des mater bordel!)

  • clé

    Rassure-toi pas ton inspectrice !

  • michael-eric

    bien sur avec plaisir ! n ‘oublie pas que je participe a l aide aux devoirs des primaires de cette école! Tu viendras à la fête du quartier de cette école ? c’est un samedi lol

  • Clé: si c’était le cas, ce qui me ferait le plus bizarre finalement, ce ne serait pas que tu me lises, mais plutôt de te tutoyer :p

    Michaël: Comme si je n’étais pas prête à donner de mon temps « perso » à mes monstres!!! (oui mais bon, merde, un samedi, quand même!)