rendez moi mon bouton!

ah ah ça te laisse perplexe hein?

Je t’avoue qu’à moi aussi. Jamais je n’aurai cru, encore moins lors de mon adolescence lointaine, formuler cette phrase « rendez moi mon bouton! ».

Hé bien c’est chose faite, comme quoi, il ne faut jamais dire jamais. Jamais.

Disons que voilà, ce matin, en me levant, Il n’était plus là. Et vraiment, Il ne pouvait pas être parti comme ça, comme un grand, après tant de temps incrusté au même endroit, celui qui n’est pas trop lisse (soyons honnêtes). Du jour au lendemain, sans m’en appercevoir, paf, Il n’était plus là.

Alors je suis à la recherche des vilains doigts qui l’ont pris, volé, arraché. Et par la même occasion je voudrais bien aussi attraper ce qui est accroché à ces doigts là…

Sans déconner. Non parce que du coup, je suis isolée dans ma maison, je regarde désespérée par la fenêtre, toutes les cinq minutes, au cas ou quelqu’un viendrait me rendre visite quand même…

Bref, c’est super chiant, et celle là, j’avoue, on ne me l’avait jamais faite…

sonnette

  • Ah voilà alors ça c’est super malin.
    Je vais en passer des longs moments de solitude devant le portail, sous la pluie maintenant.

  • ah bah bravo !!! et à quoi ça sert un bouton arraché ?

  • Tu crois que c’est l’œuvre d’un boutonnophile ? Ou d’un noisettophile ???

  • C’est un fan. Il collectionne les objets venant de toi …

  • Peut être que ton bouton de sonnette était super hyper beau et que quelqu’un est tombé en admiration devant, du coup en pleine nuit, il n’a pas résisté à l’appel, le tout sans appuyer parce qu’il pensait à ton sommeil!

  • M.

    Merde, c’est con ça.

  • Tu crois qu’on peut prendre combien d’années de taule pour un vol de bouton ? ça va chercher loin, ça…

  • Quand j’étais plus jeune, je m’amusais à coller une grosse bande de scotch sur toutes les sonnettes d’un même immeuble en même temps. Du coup, je réveillé toute la résidence en même temps (si y’en a qui reconnaisse l’astuce à leurs dépends, s’il te plaît Noisette, ne me balance pas mes coordonnées =)).

    Ben là du coup sans le bouton c’est plus possible. Dommage. Moi je dis quand même qu’il manque une case à celui ou celle qui t’as fait ça.

  • Notre sonnette, on l’a déconnecté car c’était une sonnerie ringarde des anciens proprios! Maintenant il faut frapper à la porte, de préférence quand je ne passe pas l’aspi 😉

  • An la mode chez nous, c’est enfoncer les sonnettes dans les plaques en métal (Bon en même temps ils ont monté ça comme des cochons).

    Du coup on a des trou à la place de la sonnette donc.

  • C’est pas vrai ? Non mais les gens n’ont que ça à faire !

  • Thanks for another fantastic post. Where else may anybody get that type of information in such an ideal means of writing?
    I have a presentation next week, and I’m at the look for such info.