MTV, et l’été sera chaud.

Il était une fois, j’étais plus jeune que maintenant. (disons qu’on m’appelait pas « madame » quoi)(pffffooooouuuuuuuuu ça m’éneeeeeerve). J’avais pour compagnons de voyage, madame « fête », monsieur « soirée » et mademoiselle « sortie ». Et j’avais aussi pour futur mari, le formidable. Et ce Formidable, hé bien il était DJ. Et même qu’une fois, je me suis retrouvée en boîte avec Carl Cox et ses galettes. ouais. rien que ça! j’avais même fait une photo, ou je me la pétais trop à trinquer du champ’ avec lui, mais j’ai farfouillé tout mon ordi pour la trouver… sans succès. Il faut dire que « quelques » années sont passées par là…

bref. Mais arrêtons deux secondes de parler de moi si vous le voulez bien.

Le fait est que ce cher Carl Cox, aux côtés de Sven Vath, Orbital, Villalobos, et bien d’autres, participe au Monegros Desert Festival .

ouais.

Et même que ça se passe à Barcelone, et vous n’êtes pas sans savoir combien presque tout ce qui se passe dans mon pays, c’est de la balle. De toutes façons, je pense que simplement en vous disant: MTV Pulse , je n’ai rien d’autre à ajouter. Vous m’aurez compris. Comment ça non? 40 000 personnes pour 24h de teuf en plein désert ça vous parle mieux? waaaaaaaala.

Je sais je sais, je vous ai mis l’eau à la bouche avec mes histoires de platines… alors écoutez moi bien, parce que je ne le dirai pas deux fois, vous pouvez gagner des places pour le Monegros Desert Festival avec le  MTV Pulse Jetlag pour filer bouger votre corps dans le truc du désert Espagnol!!! c’est  ici: www.vuelingbymtv.com.

Et si comme d’habitude, vous en voulez encore plus, vous pouvez gagner des places aussi, pour les autres festivals, entre autres aux Eurockéennes de Belfort ou aux Francofolies de La Rochelle. Tout se passe sur www.mtv.fr/concours les gros. tout. Point barre.

Et puis ça sera peut être, j’ai bien dit peut être aussi énooooooorme que la Rave que le formidable et moi même avions organisée en 1994 (houla) avec drag queens et compagnie s’il vous plaît! c’était la toute toute première fois que j’entendais parler de SACEM… Mais ça, c’est une autre histoire…

Article sponsorisé