le docteur mamour, c’est pas dans « urgences » et pourtant…

donc voici la suite du billet d’hier.

J’ai senti que chouchou se portait pas trop trop mal, quand arrivés aux urgences, et après avoir tiré le frein à main, il m’a dit: « maaaaaaaaan, j’aurai dû prendre flash mac queeeeeeen, on retourne à la maison? » « nan » « bouhouuuuuuu ».

ok.

ça allait être corsé.

heureusement j’avais pris la DS, devinant que l’on risquait d’attendre.

Nous sommes arrivés à l’accueil, et que vois je? Juste 8 personnes devant nous.

Tout va bien.

« mamaaaaaaaaaaaan je veux un autre jeu »

« oui mon fils, tèh, celui là? »

« nan »

« celui là? »

« nan »

« celui là alors! »

« naaaaaaaan »

« bon ben heho, t’as qu’à apprendre à lire, du haut de tes trois ans et tu choisiras ce que tu veux, ou guide toi avec les images! prends ce jeu il est très bien! »

« bouhouuuuuuuuuuuuuuu »

ok… c’est juste qu’il devrait presque dormir à cette heure ci… tout va bien, je vais bien, tout va bien, je vais bien…

« mamaaaaaaaaaan j’ai soif »

« merde, putain, fais chier, j’ai pas pris la gourde! »

« bouhhhhhhoooooouuuuu mais moi j’ai soiiiiiiif, je vais mouriiiiiiiiiiiiiiiiir »

bon…

euh, je suis partie demander au vigile, si par le plus grand des hasard il y aurait pas une putain de fontaine ou un robinet quelque part dans ces locaux tout pourris… « non, mais il y a un distributeur ».

Et Chouchou de rétorquer: « aaaaahhhhhhhhhhh de l’eau mamaaaaaaaaaan »

Mais j’avais beau chercher dans mon sac, entre carnet de santé, cartes vitale, et chéquier, pas la moindre pièce en vue. Et l’autre qui couinait. (qui allait bien donc). Le Vigile m’a vue tellement désespérée, qu’il m’ a dit qu’il devait bien avoir un euro dans sa besace, qu’il allait me chercher ça. Putain, sauvée. Chouchou, la bouteille de 1 litre et demi et moi même sommes allés reprendre notre place dans la salle d’attente.

1 heure après, nous avons été appelés par un monsieur, docteur de son état, et plutôt beau gosse. Lui oui c’était une sorte de docteur mamour. Il ausculte le petit, palpe le genou, et dit: « hématome pré rotulien ».  « C’est grave docteur? » « Si un bleu c’est grave, oui c’est grave » me dit il avec son sourire aux mille dents blanches. « mais, euh, alors, ben, alors, cette boule là, c’est pas sa rotule qui se fait la malle alors? » « hématome pré rotulien ». ok.

bien.

On pouvait rentrer à la maison.

Mais juste avant que je lui ai demandé s’il voulait pas m’ausculter à moi aussi, parce que j’avais eu une journée de dingue, et que peut être mon coeur était tout affaibli, il m’a encore sourit, et là, j’ai eu peur qu’il appelle les infirmiers de la cellule psy. Alors je me suis barrée, vite fait bien fait, retrouver le formidable qui bavait sur le canapé.

  • Juste un bleu tant mieux

  • Oh purée elle se fait draguer aux urgences par un vigile et un docteur.
    Elle est cuite.

  • attends, c’est classe d’avoir un hématome pré rotulien, palpé par un mamour.

  • Jamais eu un médecin sexy moi..
    Souvent vieux et moches ou alors des femmes..
    Bon alors t’as pas réussi à te faire tâter ??
    C’est pas cool…

  • mamie

    pourtant pour ma fille préférée j’étais abonnée aux urgances pas de chance

  • Tin mais vous faite comment pour avoir des medecins canons?! moi je me paie que des vioques!

  • Pingback: Présentations | Femme Sweet Femme()

  • Pingback: d'hépar. (je suis trop en forme du titre) | Le Fabuleux Destin de Noisette...()

  • Angélita: oui enfin, un bleu et beaucoup de prise de tête pour la pauvre mère…

    Mélina: ah nan, le docteur, c’est moi qui le draguait. (ah ben oui tiens, chuis cuite)

    Camille: oui hein? j’ai d’ailleurs songé un instant à m’en faire un. d’hématome. :p

    Emanu: ah mais, moi je crois que c’est la première fois, alors je le dis haut et fort: CA EXISTE. mais je ne me suis pas fait palper non.. 🙁

    Mamie: ben écoute, la prochaine fois si tu veux, t’amènes chouchou, je te donnerai l’adresse.

    Gazelle: ah ben tu vas aux urgences, à la clinique st Pierre de Perpignan. Tu m’en diras des nouvelles.

  • Bonjour noisette, je me présente Fr@mboize. Nous avons été mis en relation grâce à la fille et ses paillassons… Virginie !
    Alors voilà, je met un petit com’ histoire d’être polie… Mais je reviendrai.
    Quand au médecin beau gosse… je crois que c’est du bluff… il n’y a que des vieux moches aux urgences. Enfin chez moi c’est comme çà.
    Si c’est pas du bluff… je suis jalouse !
    Mais faut aussi se méfier, parfois les beaux gosses ne sont pas des médecins . Ils ont juste volé une blouse et en profite pour tâter de la femelle .
    Si, si ! C’est arrivé chez moi !
    Bon allez, c’est l’heure du gouter !
    A bientôt

  • Hello there! I just would like to give you a big thumbs
    up for your excellent info you have got right here on this post.
    I am coming back to your web site for more soon.

  • Whether you buy new or used golf clubs, always examine the golf club head edge. Ensure they’re still holding. Evaluate the encounter and make certain there are no dents. A few used golf clubs may have them. Your dents are crucial because they may affect ball flight.