je poserai bien mon corps sur lui…

Sans déconner, ces vacances, c’est pas permis.
oui je râle, encore et toujours, fidèle à moi même.
je m’explique, et que vas y que je me farcis les neurones de termes incompréhensibles pour mon mémoire, et vas y que le mioche il veut toujours jouer avec sa mère (peut pas me lâcher 2 min lui?)(oooooooooohhh ça vaaaaaaaa je plaisaaaaaaaaaaante) et que vas y que je sers de nounou à droite, et de bobonne à gauche.

Et entre tout ça, je me souviens de ce « truc » que j’encerclais de mes jambes la nuit, que je caressais tendrement, que je serrais fort dans mes bras… quand j’étais enceinte. Ce même « truc », j’en rêvais vraiment quand je voyais mes enfants dormir dessus, ou encore, je les enviais quand, la toutoune à l’air, j’étais parfois assez inconfortable alors que eux se reposaient tendrement sur lui. Et puis la nuit, il revenait faire un tour dans mon lit et redevenait mon meilleur ami.
Mais pas pour la vie.

je parle de mon coussin.
enfin, THE coussin.

celui avec tout plein de mini billes dans le dedans.
Celui que j’ai filé à une cop’s qui venait d’accoucher (trop bonne je suis)(elle veut pas me le rendre. son fils à bientôt 3 ans.)

Bref.
mais je sais que je suis sauvée. oh oui oh oui. car, Boppy débarque en Europe!!

youhouuuuuu!!

je crois que je vais enfiiiiiiiiiiiin reprofiter de lui. en abuser. oué. je suis comme ça, et puis merde quoi, ok c’est le top pour quand on est enceinte, ok c’est le top pour quand le mioche est là, mais bordel, c’est aussi le top tout simplement tout le temps moi j’dis. Boppy je t’aime, Boppy je te veux, Boppy grouille toi bordel!

boppy

  • Eh mais en voyant ton tweet je m’attendais à quelques chose de plus chaud =)

    (Oui, j’avoue, je suis un peu pervers sur les bords ^^)

  • Mister3ZE: et moi qui croyais que t’étais un glaçon… :p