une bonne black blonde caramélisée…

Bon. les gros.

Comme toutes les pauvres connes adolescentes au fort besoin de se la péter grave, j’ai fumé. Et je fume. J’ai connu le coup de la première latte: « aaaaaaah j’ai oublié le pain » qu’il fallait dire. Et le bizutage était passé. Tu rentrais dans la cour des grands. Et t’allais cracher tes poumons, plus tard, à la maison, loin des regards des boyfriends.

Puis la cigarette, elle te suit… Elle rythme ta vie et tes journées. (salope)

En matière de clopes, je crois que j’avais tout vu.

Du paquet du cowboy rouge à 10F30 (oué. on se sent trop vieux d’un coup non quand on a connu les francs…)(pour les encore plus vieux, c’est 1030 francs.)

En passant par le paquet de Chevignons, que ça fait trop classe de fumer ça, parce que c’est la même marque que ton sac à dos vert, en forme de balluchon là, que t’aurais tué ta mère pour l’avoir… (faut dire qu’elles sont pas restées longtemps sur le marché les Chevignon. Que ça incite les jeunes à fumer qu’ils disaient. Raison ils avaient.)

Et puis les vogue. les allongées là, comme ton nez quand tu dis à ta mère que tu vas dormir chez ta copine, la toute mignonne là, avec les cols en dentelle… et qu’en fait tu files faire la fête jusqu’à pas d’heure… dégueulasses, mais bon. fines comme la taille que t’as avant tes deux mioches.

Il y a eu les menthol. Parce que « c’est trop rigolo » parce que tu manges un chewing gum en même temps que tu fumes,, et que même pas tu devras brouter le gazon (le vrai) avant de rentrer à la maison et passer sous le nez de ta mère… (tu peux pas brouter du chewing gum, t’as tout claqué en clopes)

Mais là franchement, connaissais pas. des clopes, noires, au caramel.

clopenoireputain.

quand j’ai vu la nana sortir ça de son sac, je me suis jetée sur elle… « Je t’échange une clope noire là, contre une clope blanche ». (on sortait de la récré, fallait se mettre dans le bain). Elle me l’a donnée.

je l’ai pas encore fumée.

je ne sais pas si je la fumerai en fait… parce que comme à chaque fois que j’ai fumé autre chose que mes clopes cowboy rouges, j’ai trouvé ça dégueu.

Ceci étant dit, en aucun cas je ne fais l’éloge de la clope, qui est une fausse amie, ma meilleure ennemie. En aucun cas je conseillerai à quelqu’un de se mettre à fumer. Comme vient de le dire le putain de monsieur à la télé, qui doit me voir quelque part (vais vérifier le meuble à câbles là, doit y avoir une caméra): un fumeur sur deux, meurt de la cigarrette.

bordel.

Je fume une clope et je vais me coucher…

  • c’est donc soit toi, soit moi.
    et les clopes multicolores du peltouch?

  • J’ai arrêté. Pour éviter de mourir en fait.
    J’ai troqué mon addiction au tabac contre une cyber addiction.
    C’est mieux pour la santé physique. Pour la santé mentale, en revanche, pas sur..

  • et l’autre fumeur il meurt de quoi ?

  • des clopes au caramel ? et pourquoi pas des bières au fruit rouge ?

  • Houuuuuuu qu’il est choli ton blog !!!

  • @Virginie ya encore un truc qu’a changé ?! ‘tain les blogs de blogueuses c’est compliqué à suivre pour nous autres pauvres mâles peu au fait des histoires de déco…

  • ah tiens, ben j’ai un pote qui fumait que ça.
    moi je supportais pas, je trouvais que ça puait grave, pire que la clope à l’arôme goudron.
    mais bon, si t’essayes, dis moi ce que ça fait.

  • Ca se trouve à l’étranger ces clopes? Ca me donne envie de tester pour changer des clopes cow boy doré. Bref fumer saylemal!!!!

  • Je fume toujours

  • Fume le narguilé, tu peux choisir entre pleins de saveurs 😉
    Mais c’est difficilement transportable …

  • j’adore virginie qui vient de se réveiller…

    sinon ils n’en font pas à la pistache ?

  • mamie

    je n’ai qu’un mot a dire COURAGE si tu tentes de t’arreter fait comme moi chaque tentation je pense au mal que j’ai eu a me seuvrer

  • Fumar perjudica gravemente la salud y la de los que estàn a su alredejos.
    (dans mon ancienne vie au Pays basque, quand j’oubliais mon bouquin pour aller à la plage, je m’occupais en lisant mes paquets de clope)
    (pathétique)

  • Mélina: disons que ça sera les deux dont tu parles sur ton blog ok? (ils fumaient?)

    emanu: qué pas sûr? sûr que non!

    oopsy: ben, euh, je te dirai ça ok?

    Gaël: oui. voilà. n’importe quoi. ou le café à la vanille quoi…

    Virginie: le disque est rayé bordel!

    Gaël: nan mais laisse tomber, elle a pas toute sa tête la pauvre…

    Camille: ben je te dirai (ou pas). parce que franchement, ça pue même éteint ce machin là…

    Emma: ben écoute, ça se trouve en Espagne. c’est sûr. Tu parlais de cet étranger là?

    Angélita: bah il va falloir songer à arrêter ma bonne dame… (l’hôpital qui s’occupe de la charité)(ouais)

    miss brownie: pas de ça chez moi! Nargui quoi?

    lili: c’est toi qui m’a porté la mouise avec ta pistache?!!! (vois billet suivant)

    Mamie: allez va, si tu reprends, j’arrête!

    Virginie: tain, j’ai cru un moment que t’allais me faire la tirade sans erreur. mais non. « ALREDEDOR ». putain, en plus tu lisais mal…

  • Cécile

    y’en a aussi au chocolat que tu machouilles le filtre que c’ets tres etrange, pis aussi des roses à la rose qui puent les toilettes public.
    Perso je fais dans la vogue rose ou lilas selon l humeur.
    Si c’est vrai !! meme que zette ça l’a bien fait rire mes clopes de pouf

  • My partner and I stumbled over here by a different website and thought
    I may as well check things out. I like what I see so now
    i am following you. Look forward to looking into your web page
    repeatedly.