si t’as le moove, t’excite pas trop.

Alors que j’observais attentivement, Avionnette (il ne sait fais « quasiment » que ça, jouer aux avions, avec ses crayons) mettre son index dans sa narine étroite et pourtant bien pleine, pour l’amener ensuite, sans même faire semblant de se ronger les ongles, à ses lèvres,

Alors que j’esquivais, au même moment, la substance phisiologique s’échappant en quelques millisecondes de la bouche (et non du nez) de Bougeotte,

Et alors que Shtroumphette répétait pour la 12ème fois « maîtresse, les additions, on les pose? » (consigne écrite au tableau: « pose et calcule »),

Jason, mon Iphone, s’est mis à vibrer in the pocket.

Heureusement, l’heure de la récré n’étant plus qu’à quelques secondes, j’ai pû patienter pour lire un  mail, un ènième mail, en rapport avec le mouvement. Non pas celui des sables, ni de l’aiguille de la pendule. Celui du personnel.

essayons de récapituler, et nous ne ferons ainsi que trois romans.

En avril, en même temps que nous ne découvrons pas, les enseignants, nous nous demandons si nous voulons aller ailleurs. ou pas. puis nous tapotons nos voeux, et nous attendons 1 mois, pour savoir, si notre ancienneté et autres points par ci par là, nous permettent d’avoir un poste ailleurs. Pour voir s’il y a la vérité.

1 mois.

Déjà, je trouve cela drôlement long. Mais peut être qu’un monsieur, doit retranscrire le tout sur la pierre, pour que dans 2000 ans, des personnes le découvrent . Peut être.

mais, waou, patientez pas tant que ça que l’on nous dit. Il y aura un pré-mouvement les amis!

15 jours après donc, nous recevions un avis, nous indiquant (ou pas) le poste à occuper dès l’année prochaine. Sauf que, il est bien spécifié que houlala attention, il peut y avoir des erreurs… Ne pas trop en tenir compte. (comprends pas bien l’intérêt, à part se prendre la tête, faire péter le champagne, sans pouvoir remettre le bouchon trop gonflé par la suite, ou pleurer des larmes qui n’hydraterons plus le dedans du corps, pour RIEN)

Et encore 7 jours après, on nous dit que houlala qu’y a plein d’erreurs, et que faut tout revoir et que y aura un autre pré mouvement parce que bon, le premier il sert à rien. En gros. plus de 80 erreurs.

Mais franchement, ce que je ne comprends pas… c’est encore la main de l’homme qui fait ça? j’aurai imaginé dans mon monde des bisounours, que pif paf, on met tous nos voeux le jour x dans l’internet mondial, et le jour x+1, le super programme Educationationalum te sort les résultats comme un chef.

Il faut croire que je me trompe.

Oui, il faut croire…

  • c’est un test à la pression pour voir si vous tiendriez en ZEP.
    mais toi, t’y es donc ils auraient pu faire un effort.
    enfin…

  • Mélina: ah mais t’es là toi? je te croyais encore en réunion… ui, j’y suis, j’y reste!!! (ou pas)

  • tu rêves.
    en même temps, c’est l’éducation nationale, quoi.
    (je te raconterai un jour comment l’éducation nationale a failli etre a l’origine d’un suicide collectif et familial à l’annonce des mouvements…)

  • le fonctionnement de ce ministère est assez mystérieux en effet…

  • Maintenant je sais pourquoi j’ai préféré le privé plutôt que l’éducation nationale 😀 (en vrai je le savais un peu avant aussi, prof d’eps c’est très triste comme métier).

    Donc en gros tu sauras jamais? ou l’année prochaine?

  • j’étais rentrée, je te l’ai dit dans le MSN

  • Tu diras à Avionnette que c’est un gros dégueulasse.

  • Camille: vas y, c’est un jour. (tu vas ou?)

    Gaël: non tu crois? tèh, aujourd hui y a eu le pré mouvement du pré mouvement des syndicats.

    Gazelle: ah mais moi j’bouge pas. chuis pas prof d’EPS. :p

    Mélina: ah mais oui. mais pas dans le blog.

    Virginie: c’est chose faite. mais en utilisant le mot « cochonou ».

  • mamie

    voila!!! voila!!!! encore des cauchemars

  • mamie: ouais. bon. ça va en fait 🙂