la tarte au citron meringuée, un peu spéciale.

hier soir nous étions invités, le formidable, chouchoutte, chouchou et moi même à un dîner presque parfait.

comme je suis un peu folle, et que j’ai même pas peur, j’avais lancé pleine d’enthousiasme: « nous amenons le dessert!!! »

puis, un peu tard je l’avoue, est venue à moi le souvenir que ce mercredi, je travaillais, et que j’allais avoir à peu près une heure pour faire le fameux dessert, puisque a 17h j’avais rendez vous avec des parents pour parler de leur enfant, que je sortais de l’école vers 17h30-17h45, que je récupérais mes mioches vers 18h-18h10, et qu’après leur avoir dit: « je veux pas vous entendre, je veux pas vous voir, maman cuisine! » (sans trop de conviction je l’avoue), je pourrais enfin me lancer dans la préparation de la tarte. (tain, excusez moi, mais je me suis perdue dans ma phrase, je prens le GPS et j’reviens.)

« A 100 mètres, prenez à gauche. A 50 mètres, prenez à gauche. A 10 mètres, prenez à gauche. »

« Au rond point, prenez la deuxième sortie »

« vous êtes arrivé à destination. »

Me voilà donc.

les mains lavés, prête à préparer une tarte au citron meringuée, qui doit être prête dans 1h, faite et froide. cool.

Le plus difficile c’est de faire la pâte brisée.

faut pas la casser quoi, dans le sens où tu l’as oubliée tout en bas du frigo (là où il fait le plus froid)

patebriseebien.

c’est chose faite. jusqu’ici, tout va bien.

pendant qu’elle cuit à blanc, dans un four à 180°, me voilà lancée dans la préparation de la garniture…

c’est là que j’aurai dû comprendre que ça allait chier quelque part dans la confiture tarte.

j’avais 6 oeufs. j’avais besoin de 2 entiers et de 2 jaunes.

j’attrape le premier oeuf… et là, je me suis rappelée, que quand je mets la main dans un panier de fruits, s’il y a un pourri, il est pour moi. en premier. ben les oeufs, c’est pareil. Ah il était pas pourri non… il était juste collé.

oeuf-cassealors quand avec mes mains pressées et délicates l’ont attapé, elles ne sont reparties qu’avec un filet de blanc d’oeuf… le reste était sur le plan de travail. histoire de m’en donner un peu plus… de travail.

allez, c’est pas grave, il m’en reste tout juste 5.

jusqu’ici tout va bien.

hop, 4 citrons, un peu de crème, 4 oeufs et 100 grammes de sucre après, ma pâte était fin prête à recevoir la garniture.

et repartir illico, dans le même four, avec les mêmes 180°. (pour 30 minutes.)

j’aurai pû m’arrêter là, mais me compliquer la vie, j’adore ça. alors c’est parti pour la meringue!

oeufsneigeil est déjà 19h10, quand ma meringue est montée, posée sur la tarte.  je suis à la bourre, tout le monde pue le fennec dans cette maison, mais pas le temps de prendre une douche, nous partons dans 20 minutes… je fous le grill, allez, en quelques secondes elle sera dorée, et je fouttrais la tarte sur le rebord de la fenêtre, et avec un peu de chance, les 27 degrés de l’air ambiant la refroidiront.

« les enfants!! au rapport!!! » voilà en face de moi, 2 bouts de terre. entre la cour de l’école, et le sol de la terrasse sur lequel ils ont joué (ok je les ai pas vus, ni entendus, comme quoi… », il va me falloir 18 lingettes pour retrouver mes enfants, et leur donner un teint rosé (à force de frotter).

sauf que 18  lingettes, ben c’est long à passer.

et la tarte, elle m’a pas attendu.

tain.

ça sent quoi?

hein? ça sent quoi bordel?

meeeeeeeeeeeeeeeeeeerde. la tarte!!!!

tarteaucitronj’ai même failli la sortir à mains nues, j’ai piétiné devant le four, car en même temps je voulais, éteindre le grill, attraper les maniques, sortir la tarte, tout à la fois, étant envahie par une fumée noire.

bon.

ça aurait pû être pire.

j’avais pas le temps d’en faire une autre. ni les oeufs d’ailleurs. ni la pâte.

je suis arrivée à mon repas avec ma tarte cramée. hé bien, on l’a quand même mangée. et elle était bonne.

mais ça doit être parce que je suis une star de la cuisine. et que même quand c’est loupé. c’est bon. (alala, modestie, quand tu nous tiens…)

  • mamie

    j’en ai jamais faite de tarte au citron. Chapeau bas même un peu « dorée » elle a l’air bonne d’autant plus que c’est un peu de (pas) ma faute

  • mamie: oh? ben c’est (pas) grave. nous on attend avec impatience le gâteau du petit chaperon rouge…

  • C’est le genre de cuisson que je pratique assez couramment !

  • La photo de la montée en neige est magnifique.
    Quant à la tarte, ma foi.
    Que dire.
    Les mots me manquent.
    Faut dire aux invités  » tarte au citron sous son lit de meringue caramélisée ».
    Mais bon, ils ont rien dit.
    Trop polis.
    Même syfo, ils ont trouvé les enfants moyennement hygiéniques.
    (le coup du paquet de lingettes à la place de la douche, je crois l’avoir fait 100 fois aux 3)

  • moi je bouffe que crâmé c’est meilleur je trouve donc ta tarte elle est juste parfaite…et puis c drôlement bo la tarte au citron; (Achete un karcher pour nettoyer les gamins c plus écologique que la lingette…)

  • Madame Kévin: ah ben moi je t’avoue que j’évite mais bon. ben voilà quoi! (d’ailleurs je viens de remarquer que mon saladier où je monte mes blancs, est à la limite de tomber. tellement prise par la photo que j’avais même pas remarqué! tu me diras, y aurait pas eu de meringue, et du coup, elle aurait pas cramé!

    Mélina: en plus, je ne suis même pas sûre que les lingettes prennent moins de temps que la douche mais bon…

    oopsy: ah mais c’est de la lingette bio-dégradable en paille recyclée, recouverte de bave d’escargot…

  • bon.
    alors, attends.
    parce que je veux juste mettre une chose au point : pourquoi coller une meringue sur une tarte au citron, alors que, justement, ce qui est bon dans la tarte au citron, c’est l’acidité, qui est virée avec la meringue?
    tu m’expliques?
    parce que sinon, je comprends rien.

  • (ah, oui, ett oi et Mélina, vous etes des mamans indignes. moi la mienne, c’était pas des lingettes, qu’elle prenait. non, elle me mettait habillée sous la douche.)

  • Camille: parce que comme ça, t’as quand même l’acidité du citron et l’onctuosité et la douceur de la meringue bordel! si ton acidité part, c’est que ta meringue joue pas le jeu. point barre.

    re Camille: ah mais, je te rassure, perso, je fais ça aussi. j’économise pas mal de machines à laver.

  • Pingback: activités un jour férié | Fashion Gazette()

  • LA 1ère tarte au citron que j’ai tenté, elle était toute cramée aussi! Je n’avais pas voulu la servir à mes invités et l’avait mangé le lendemain. Et bien mlagré tout, elle était très bonne !

    Je suis dingue des tartes au citron !!

  • miss brownie: rahalalala mais comment c’est bien joué ça!! moi ausssi je ferai tyle je veux pas la servir la prochaine fois….

  • vas-y et moi je sens le crabe?

  • Mélina: ah mais je ne vois pas du tout de quoi tu parles…

  • Très pertinent ! Cela m’aidera sûrement dans mon approche professionnel.

  • hummmmm!!! une tarte au citron un peu cramée mais elle parait appetissante ; j’ai l’eau à la bouche ***