la question du jour. (1)

j’ai mis un (1) au titre, mais c’est pas dit qu’y ait un (2).

ça, c’est dit.

bien. étant donné que j’ai les yeux qui pleurent, mais que je ne suis pas triste.

que j’ai du café pur qui coule dans mes veines.

que j’ai un peu les nerfs qui montent dans le sens où, des fois, quand tu poses ton cul quelque part, ben tu le poses sur une grosse merde d’éléphant.

que cette merde tu te la traînes malgré toi, où que tu ailles.

que je suis en colère contre moi même et contre « les autres ».

que la nuit porte conseil, ou que plutôt elle calme parfois. bon. il faut souvent beaucoup de nuits.

étant donné tout ça, je ne vous ferait part ce soir que de quelques requêtes google…

youhou! rigolons! youhou!

c’est parti:

« cul ma mère » « ma foufoune » « suis je bête? »  « ma foufoune à moi » « montre mon cul » « mon cul oui » ou encore « mais ta gueule »… me font dire que quand même… les gens sont drôlement bizarres. Ils croient vraiment que « google » sait qui ils sont? enfin chais pas… vraiment je comprends pas tout…

« rideaux marmotte » « rideaux dorés » tendance rideaux 2009″ « mon rideau est con » « catalogue rideaux montagne » ou encore « rideau design »… ça c’est votre faute. point barre.

y en a des rigolotes et encore incompréhensibles des fois:

« je suis la mouche qui pète » « sthroumph grognon » « je dis ça mais je dis rien… » « même le cul m’ennuie » ou autres « foufoune colorée »

mais surtout (cécile, si tu passes par là) les questions du jour:  « où commence mon cul du cul? » ou « que dire à une réunion de parents individuelle? »

merci.

bonsoir.

  • alors tout de même je te trouve bien capricieuse.
    s’asseoir sur une merde d’éléphant résoudrait bien des maux sur cette planète.
    maintenant, avoir à gérer et assumer de telles requêtes, là, en revanche, je te plains.
    perso, avec « le cul d’évelyne dhéliat qui suce catherine laborde », moi j’en ai bien assez.
    courage.

  • Mélina: et encore, ma chère Mélina, je vous ai passé les vertes les mûres et les pourries. du glauque en veux tu en voilà, ma chaste cervelle a du mal à lire parfois :p
    merci.

  • ben bonne nuit alors…suis sur la bouse d’éléphnat c’est bon pour la peau…(si j’avais lu ça dans Asterix. Enfin je crois. Mais il faisait un truc comme ça pour que le druide il rechante. Je va aller gooeliser si tu veux !)

  • ah oui ! il y a de grands malades tout de même sur internet 🙂

  • même le cul m’ennuie?
    putain.
    il a essayé de jouer à la crapette, ou pas, tu crois?

    ceci dit, des demain, tu peux virer valerie damidot, elle ira elle même s’asseoir sur des merdes d’éléphant.

  • où comment mon cul du cul

    dans sa précipitation le demandeur à dû bugguer de l index, il voulait sans doute savoir:
    où commence mon TROU du cul.
    Car oui, ricanner messieurs dames mais savez vous où commence le votre?
    avant la rondelle? apres? au premier plis ou à la trace de freinage?
    allez tout le monde sort son miroir de poche et s’installe pour verifier :
    où commence votre trou du cul? mmh?
    vous avez jusqu’à ce soir 17h et si vous etes sages je vous expliquerai la reunion parent prof à ma sauce.
    ( café time)

  • Le pire c’est d’imaginer les gens qui ont pensé à de telles requêtes…

  • où commence mon cul du cul ?

    justement, je me posais la question.
    Alors ?

  • j’ai testé « je suis la mouche qui pète comme noisette », t’es en première place. CQFD.

    :p

  • Oui…
    Certes..
    Voilà

  • oopsy: ouais ben j’préfère une peau de chiottes et je ne chante que sous la douche… et dans la voiture… et avec mes élèves… et lors des anniversaires… bon ok.

    Gaël: oh ben oui hein, tu en sais quelque chose…

    Camille: la crapette? ben je sais pas, mais je te remercie putain, ça va googlesiser là dessus maintenant…

    Cécile: putain merde, mais quand même, pour se poser une qestion pareille, faut être atteint non. bon et on a été sages…

    Madame Kévin: franchement je préfère ne rien imaginer. brrr

    Virginie et son paillasson, ah putain voilà, alors t’es arrivée comme ça sur mon blog… hé ben dis donc, on a pas le cul sorti des ronces, comme dirait l’autre…

    gazelle: tain, j’ai été vérifier… la mouche elle pète dans son bain tu crois?

    emanu1244: mais… euh… merci d’être venue.