prof, blogueuse et AE.

bon.

Que ce soit clair entre vous et moi.

Bientôt vous devrez me vouvoyer, et me baiser (continue de lire bordel, bloque pas sur le mot) les pieds quand vous franchirez la porte de mon blog. Vous savez, celle qu’on voit pas là, et qui pourtant nous sépare.

bref.

pourquoi ça donc me direz vous? parce que. pourrai je vous répondre. Mais comme je suis trop sympa en fait, je vais m’expliquer.

Il y a un tout nouveau site qui vient d’ouvrir: http://www.jesuisunautoentrepreneur.com.

En gros, vous y trouverez des portraits, d’auto entrepreneurs. Et j’ai eu l’honneur et le privilège d’ouvrir la danse.

ouais.

c’est trop la classe je sais.

ouais.

vous voulez lire mon interview où je me la pète grave? c’est par , ou ici, ou bien encore . un peu comme si tous les chemins menaient à jesuisunautoentrepreneurpointcom. fou. dingue.

c’est tout pour le moment, et c’est déjà pas mal. je dois aller me vernir les ongles pour ma prochaine interview.

  • Comment t’es trop une vedette !!

  • quelle star !

  • emanu: t’as vu un peu??? bientôt je serai dans tes pipeuleries du vendredi (enfin, pour l’instant) ouais!

    lili: je te l’fais pas dire!!!

  • Yo 🙂
    Suis prof aussi mais de math, nul n’est parfait.
    Je monétise depuis quelques années, quelques dizaines de sites et blog, et suis en train de faire les démarches pour devenir AE mais…

    Deux trucs me freinent :
    L’autorisation à demander à la hiérarchie et l’absence de textes ou de documents officiels.

    Quand les activités sont assimilés « cours particuliers », il y avait une tolérance au niveau de l’imposition et même de la déclaration. Les adsenses sur un site éducatif, rémunérant (ou dédommageant) le webmestre ne pourraient-elles pas avoir la même … odeur ?

    Bonne nuitée. (je te follow sur twitter depuis ce soir)

  • wouf: bienvenue wouf.
    en ce qui concerne l’autorisation de la hiérarchie, en fait, comme il n’y a pas vraiment de textes officiels, c’est un peu corsé. comme je l’ai dit, j’attends la suite des évènements, ayant fait une « déclaration » à ma hiérarchie. je sais que la plateforme par qui je passe pour les billets sponso, exige un SIREN depuis le 1er janvier. en est il de même pour l’adsense? je sais pas… je pense pas d’ailleurs…

  • non pour l ‘adsense j’ai le temps c’est pour blogbang que ça urge (un peu, rumeur ?), et aussi pour zlio (pareil). Mais je pense qu’à terme il faudra s’y mettre… (amazon, liens partenaires, articles sponsorisés)

    Les profs, nous sommes des fonctionnaires un peu à part : on ne peut évidemment pas publier des choses incompatibles avec notre… sacerdoce. Le statut d’AE pourrait donner une sorte de légalité dangereuse à des contenus un peu tendancieux…

    Moi je parle de math, d’échecs, de développement, et de musique, mais par exemple aborder la politique pour un pédagogue n’est-il pas critiquable ? )
    Quelqu’un jugera-t-il un contenu a priori ? (Pour nous accorder le droit à être AE, sans incompatibilité avec notre mission éducative…)

    Va-t-on tout autoriser ? y aura-t-il des commissions ?

    a bientôt, je repasserai ( pas avec une centrale vapeur)

  • ben écoute, je pense que non, en tant que fonctionnaires de l’état, nous ne devons pas parler politique… maintenant, c’est vrai que c’est un peu complexe tout ça… si moi je dis « putain » ou « merd » toutes les 5 lignes, ce n’est pas pour autant que je tiens ce vocabulaire dans ma classe… cela me semble évident, mais cela semble-t-il évident à tous? Je ne sais pas comment ça va se passer, mais bon, il y aura sûrement des « clauses ».
    Par exemple, tu ne me verras pas à poil ici quoi :p

    repasse quand tu veux (boh, avec un fer à l’ancienne si tel est ton choix), au plaisir.

  • voilà voilà, dans la semaine, je sais pas quand je file à la cci.