le sushi-facile ou appelez moi noisette tang.

bol

déjà, pour commencer, j’adore mes bols. point barre.

Ensuite,  ben voilà. c’est fait, mangé, digéré, et ça partira aux toilettes demain matin après le café.

autant vous dire tout de suite, que c’est plus facile que cela ne paraît mais que ça prend beaucoup beaucoup de temps.

voilà.

après avoir été faire un tour chez le poissonnier dragueur hier, après avoir congelé le poisson le temps de 10 heures (comme conseillé par Camille, merci mama), après avoir découpé tantôt en bandes tantôt en cubes, saumon, thon, daurade, tofu, concombre, surimi et avocat, j’étais prête à commencer la grande aventure du Sushi à la maison.

tout commence par ça:

feuillenokipuis, on étale le riz avec une spatule en bois, de manière à ne pas déchirer la feuille, et on y met au gré de l’imagination, saumon/avocat/tofu, surimi/mayo/concombre, thon/tofu/concombre…

Pis, il faut rouler en se servant de la natte en bambou pour serrer fort le tout, et on obtient un gros boudin.Gros boudin qu’il faut ensuite découper avec un couteau bien bien bien aiguisé.

pour info, voilà où j’en étais après 1h30 dans ma cuisine!!

boudins

J’ai fait 3 boudins, puisque aujourd’hui je voulais tenter plusieurs sushis différents, pour ne retenir que les meilleurs pour une prochaine fois. Alors vas y que je te fais des gunkans, des california, des nigiri…

bien.

le gros souci, c’est que finalement, nous n’avons pas pu faire de choix. les California (ceux avec les graines de sésame) étaient très bons, mais sont les plus difficiles à faire, puisqu’il faut rouler le boudin à l’envers. (j’avais recouvert la natte en bambou d’un film plastique).

le résultat:

makis2

california-nigiris-gunkans

wala.

miam quoi.

  • parfait. bravo m’ame Nazette !
    juste j’aime pas le tofu ( tout ce qui est soja « dégénéré » en fait)
    Pourquoi on préfère toujours les plus compliqués à faire?
    ( et les sauces?)

  • Cécile: on préfère les plus compliqués parce qu’on est super chiants comme gens! et les sauces, soja avec wasabi.

  • dis donc. bordel quoi.
    mais grave que je m’invite chez toi!
    bon, pas dans les 4 mois qui viennent, parce que je crois que j’aurais même pas le temps de respirer, jusque là, mais après,ouip!

  • j’aime tes bols aussi (ça c’est dit) et je veux des sushis…(t’as mis du surimi dedans ?) et sans avocat.. (en fait c’est des makis pas des suhsis que t’as fait)

  • bah voilà, j’ai bavé sur mon clavier !

  • Camille: ouais. Bordel! Prends quand même un peu le temps de respirer hein… sinon tu pourras JAMAIS venir :p

    Oopsy: ouais. j’ai mis du surimi dedans. et c’est bon l’avocat! oui, des makis, des nigiri, des california et des gunkans. Mais tout ça, c’est des sushis non?

    Raquel: Bah prends un bavoir à ton fils, ça devrait faire l’affaire!!

  • Merci. Le poisson de bon matin, merci, vraiment.
    Mais ça a l’air bon quand même.

  • Sarah

    moi aussi j’adore tes bols 😀

    ps : les sushis c seulement les rectangles de la dernières photos 😉

  • mmmm
    mais les sushis moi je sature aujourd’hui

  • j’ai faim j’ai faim.

    Mais BORDEL DE TÊTE A QUEUE ARRÊTE DE FOUTRE DE LA BOUFFE SUR TON BLOG §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    (C’est beau, snif)

  • Virginie: ah mais j’t’en prie. c’est avec plaisir. demain matin je risque de parler du caca mou retrouvé dans le lit de mon fils hier. dans le lit et sur toute parcelle de son corps. voilà. j’ai prévenu.

    Sarah: ah bon? tiens. j’appelle ça les nigiri moi.

    lili: ah. et demain.?

    Gazelle: tain mais arrête toi t’as tout mangé déjà, là bas, chez la Kévin. (cette semaine, un autre billet bouffe en vue. je te préviens avant?)

  • Pingback: ki ki a faim??!! | Le Fabuleux Destin de Noisette...()

  • Thank you for sharing your info. I truly
    appreciate your efforts and I am waiting for your next write ups thank you once again.