Lavage + coiffage = pluie. normal quoi.

Non mais attendez, que les choses soient bien claires!

ici, dans le sud du sud de la France profonde, il fait beau, en général, 330 jours par an. C’est ce que je me disais, il y a 15 jours quand toute ensoleillée j’appelais « nickel chrome » pour un petit nettoyage intérieur-extérieur de ma voiture poubelle. Sans lâcher le téléphone, je composais le numéro de mon coiffeur préféré.

j’ai donc en quelques secondes, pris deux rendez vous qui étaient censés m’occuper la matinée entière, aujourd’hui.

Bon, c’est de très mauvaise humeur que je me suis levée ce matin (un peu plus que d’habitude quoi), puisque j’avais rendez vous pour le décrassage intégral à 8h30. Ca devrait pas être permis de travailler si tôt, le samedi matin. Enfin j’allais pas jouer ma « maman fatiguée qui profite de ses samedis matin pour se cacher sous la couette, pendant que le mari s’occupe des mioches » (et versa et vice le dimanche matin), et j’y suis allée.

Sauf que j’y suis allée sous la flotte. oui laver la voiture.

et j’y suis allée sous la flotte. oui, chez le coiffeur.

alors je ressemblais un peu à ça quand je suis rentrée dans les deux boutiques:

fachee

les deux m’ont dit:

– tu veux repasser un jour « normal » t’sé, ceux où y a pas de l’eau qui tombe du ciel, qu’on est tous perdus et qu’on sait pas quoi faire de nos mains!

– no way!!! que j’y ai répondu. la voiture tu laveras. les cheveux tu coifferas!

la vie ne s’arrête pas parce qu’il pleut bordel de couille!!

Pis là, ben j’ai eu un coup de fil de quelqu’une qui vient manger ici demain. avec toute sa clique. alors chuis surexcitée. mais ça, c’est une autre histoire. Je la garde pour demain. Parce que demain il pleut aussi. Et que si on arrive pas à pousser les murs, c’est sur la terrasse sans toit qu’on va manger. Et ça risque d’être drôlement rigolo. ouais!

  • Putain de bordel à caisse de couilles.
    En 20 minutes : vidage des placards et du frigo ( j’aurai juste besoin de 100g de beurre pommade sinon je me casse), remplissage des paniers, prenage des nuntchakou de wii, chargeur et piles, trouvage de papier cadeau local, emballage du cadeau pour la médaille d’argent ( c’est tout pourri ce blog on peut pas pratiquer l’autolinkage), boivage du café, fumage de CLOPE (muhahahah), faisage de lessive, mangeage de paëlla surgelée et attendage que le linge sèche.

    Alors non, je ne suis pas excitée.

    JE SUIS AU TAQUET rien qu’à l’idée de prendre la route de mierda.

  • Mélina: pas de souci pour le beurre pommade. enfin, on l’empommadera au micro ondes koi… (si tu redis que mon blog est pourri je t’envoie chez la voisine! et la voisine, elle fais pas la paella…)
    tain. t’amènes ton sèche linge? merci.
    a demaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin

  • t’as fait un agneau de pâques?

  • (ah mais attend, j’avions pas compris. c’est Mélina qui vient manger de l’agneau de paques avec toi? putain, je suis jalouse)

  • Nomdedju si je vais chez le coiffeur et qu’en sortant il pleut je pourrais bouffer la première personne qui m’adresse la parole..
    C’est trop la loose..

  • Camille: nan, j’ai fait une paëlla de pâques :p, que Mélina est venue manger, ouais! et y avait de quoi être jalouse, ouais! (enfin, c’est quoi qui te rendait jalouse??? l’agneau? mélina? ou moi? :p)

    Emanu: oui hein, bon, en même temps, j’ai gagné le droit de revenir.

  • Ton blog est tordant à lire 🙂

  • Mister3ZE: aaaaaaaaahhhh ben moi ces commentaires ils me plaisent bien tiens. ils font drôlement de bien à mon nombril.

  • smartphone

    AWESOME…nothing can better than that!! Keep move on..