rumeur rebelle…

si tu n’as pas fait les frais de rumeurs une fois dans ta vie, ou si tu ne t’en es pas amusé un tit chouilla gentiment (ou pas), hé bien laisse moi te dire, que tu ne fais pas partie du genre humain. tu dois faire partie de la famille des « who ». point barre.

Et ce phénoménal phénomène du « on dit que », est sans doute aujourd’hui encore, comme hier, et avant hier même, beaucoup plus marqué quand y a du fric, de la beauté, des femmes. ouais. des femmes putain. c’est les pires de toutes…

d’ailleurs ça n’a pas pû t’échapper si tu as lu Rebelles, de Anna Godbersen.

un monde de corsets glamourrissimmes en plein coeur de Manhattan en 1899. Il y a Elisabeth dans tout ça. elle devait épouser le plus beau le plus convoité,, et PAF à force de faux secrets, il y a de vraies rumeurs. et à force de vrais secrets, de fausses rumeurs. Et avec tout ça, ben y a pas de mariage. ouais.

voilà pourquoi la suite de ce très beau-pas beau-roman s’appelle Rumeurs. Alors qu’à la fin du premier,  l’héroine meurt dans une histoire abracadabrante… est elle vraiment morte? a t elle fait de la chirurgie pour se changer en homme? (euh, à l’époque?), a t-elle utilisé la Doloreane? s’est elle fait kidnaper? la retrouvera-t-on? ou pas? putain, va falloir lire le bouquin les gros!!! En même temps, moi j’dis qu’elle a été défigurée dans un vrai accident, et qu’elle a préféré aller être servante chez sa meilleure amie qui ne la reconnaît pas, pour connaître au plus près sa vie, et se venger de toutes les crasses qu’elle a pû lui faire en tant que bonne meilleure amie. T’en penses quoi toi?

Pour finir, parce que j’ai pipi là, juste avant de l’acheter, tu devrais aller passer le petit test présent sur www.rebelles-lelivre.fr, pour savoir à qui tu réussiras à t’identifier le mieux… personnellement, JE SUIS Pénélope hayes. audacieuse, entreprenante et belle. et du fric du fric du fric… la meilleure-bonne-dangereuse-attention-méchante-amie de la « victime »… J’espère pour toi que tu ne seras pas la défigurée…

Et bon, je l’aimais bien moi Elisabeth… mais je préfère peut être son futur-ex-pas-mari… pis il a du pognon… pis tout le monde le veut…tiens je file lui mettre la main dessus moi, pendant que toi, tu vas acheter le roman…

rumeurs

Article sponsorisé