pensées à chier.

tain.

aujourd’hui je me suis posée des questions… ouais. y a des jours comme ça tu vois. autant y a des jours où tu te lèves et tu ne penses qu’à la trace de bave désormais incrustée et déjà bien séchée laissée sur ton oreiller rouge. par exemple.

ah oui non attends, faut quand même pas croire que ça va être THE billet à haut contenu culturo-intelligeo-pertinent. quand même, faut pas déconner hein, on est lundi soir.

ouais.

alors voici un extrait de ma vie intérieure, un peu comme un strip tease de la cervelle. tu te rends compte? (ah non tiens, tu te rends pas compte. ingrat(e) va!!)

sans déconner, pourquoi achetons nous des dérouleurs de PQ? alors que personne ne met ce putain de rouleau à la con dedans bordel de merde.

pourquoi garder le bouchon du dentifrice une fois ouvert? hein? c’est tellement plus simple de juste appuyer sur le tube… le matin, la tête dans le cul.

pourquoi faire le lit alors qu’on va le défaire le jour même???!!! non mais sans déconner (encore) le jour même!!! pfffouuuuuuuuuuuu

enfin, j’ai envie de dire, pourquoi manger,, ou boire, alors que tout fini au même endroit…et on se reposera la question du rouleau de PQ.

c’est un peu con la vie des fois. voilà un cycle. la boucle est bouclée, et tout se passe aux chiottes.

mais j’ai envie de dire, que les toilettes, quand t’as oublié ton bouquin, ben t’en as vite fait le tour, et tu n’as pas d’autre choix que de te parler à toi même pour te tenir compagnie.

et voilà ce que je me suis dit. aujourd’hui.

demain, même heure même endroit (ouais, réglée je suis), d’autres pensées. ou remarque, j’essaierai de ne pas oublier mon bouquin. ouais, on va faire ça.

  • ah bé ok je vois où je suis reléguée oué.
    ah sympa les copines!
    pfouuuuuuuu

  • va manger du chocolat, ça ira mieux!

  • Moi je lis le mode d’emploi du Débouchtout quand y’a pas de bouquins dans les toilettes (chez moi, ça risque pas, y’a une bibliothèque dedans)

  • L’OURS

    Poussez mesdames !!! Poussez !!!

  • noisette

    Mélina: mais rien du tout. c’est « vie de merde » que je lie aux chiottes… :p

    Camille: ouais mais j’ai pas de pain. et j’ai que du nutella. et merde!

    electromenagere: ouais mais j’le connais par coeur moi maintenant, le mode d’emploi. ça commence à bien faire.

    l’ours: *plof*