chkoumoune voituresque.

putain.

y a des jours où ca va bien, pis y a des jours où t’as la chkoumoune de la voiture. ouais. tout à commencé ce matin, à une heure bien trop matinale, en allant travailler, bien trop travailler d’ailleurs.

il a fallu que je me tape un de ces vieux qui croient que c’est bon pour le corps et l’esprit, de se promener tranquillou à 7h40 du mat… à vélo. en plus pouvret, les cataractes aidant, il devait se sentir beaucoup plus sen sécurité au milieu de la route. tu sais? de ces routes que tu peux pas doubler parce que t’as une ligne  blanche? bah voilà. alors il a tourné le monsieur, et heureusement, parce que je serais arrivée à l’heure des miettes pour les pigeons par terre: la récré.

toute contente que j’étais de pouvoir reprendre une vie de conductrice normale, j’arrive à à peu près 150 mètres de lécole… mais du côté où y a le passage à niveau… et putain, mais pourquoi la barre elle se ferme devant moi. bon, c’est pas grave. je vais faire un voeu putain. il parraît que quand t’es devant la barrière en premier, tu fais un voeu il s’réalise. putain mais on est pas con sans déc des fois les numains???!!! (ouais mais bon, n’empêche j’ai fait mon voeu, parce qu’on sait jamais hein…)

évidemment il va de soi, que le feu à 40 mètres de l’école, était rouge… je lui aurai bien balancé un paquet de cloppes à la gueule, mais j’fume plus. et il a pas de gueule.

autant te dire que je suis arrivée à la bourre pour les photocops, que la machine était déjà squattée par les collègues… (putain là aussi c’était la misère… mais j’avais plus mon klaxon)(c’est qu’il faut être stratège j’te l’dis moi) et personne ne fait le café dans cette putain d’école à part moi… ils préfèrent ne pas en boire du tout que le faire ou bien? et moi, sans café, je peux pas klaxonner de la bouche.

donc autant te dire que la journée commençait moyen…

mais bon elle s’est bien finie hein, je me suis juste coltinée le tracteur. putain, un tracteur à 17h un vendredi. tu le crois ou bien?

  • j’ai un doute affreux sur le tracteur.
    à 17h
    un vendredi
    en février
    fin février.

    alors je pense au tractoriste, peut-être il s’est fait retirer le permis?
    non, sinon il se serait acheté une Ligier.
    et là, ça aurait été pire.

  • (lambert wilson, il est beau, mais là, il est très nul)

  • c’était une pensée en direct live de Les césars.

  • et il m’énerve, il a pas les lunettes droites
    ça fait comme les cadres aux murs, t’as plus que ça dans la tête, de te lever et d’aller remettre d’équerre

  • mais j’ai la flemme, trop, de me lever.

  • surtout qu’il vient de les enlever

  • Mélina: hahahhaha mais merci quoi mélina hein, moi qui regarde pplus la télé depuis que les lustres ont des dents!!! 😉

  • (y’a plein de fautes dans ce post non ?) (Lambert est beau avec ou sans lunettes et je suis sure qu’il circule pas en tracteur, ni en vélo.)

  • ah oui je voulais dire les vieux ils promènent leur chien le matin très tôt, vont faire leur course à midi ou le soir et à 17h00 c’est pas l’heure de la traite plutôt ?

  • oopsy: (qué fautes??!! j’en sais rien, j’aime pas me relire…)(mais bon, quééééééé fautes?!!!)
    tain, mais, t’ess vieille ou bien? pour connaître si bien l’emploii du temps d’un vieux?

  • ben le tracteur rentrait faire cuire ses artichaut du ouikend, voilà tout.

  • Y’a des jours comme ça..
    La journée commence en vrille, et ça dure jusqu’au soir..
    Ouais.

  • camille: ouai, ben après ton message j’ai été m’acheter des artichauts… et un chou fleur aussi tiens…

    Emanu: ouais!
    aujourd’hui j’ai guetté les sorties de tracteurs… mais j’en ai pas vu…

  • Pingback: le tracteur, ou comment avoir une vie abracadabrante. | Le Fabuleux Destin de Noisette...()