un tit cadeau?

oui. moi j’aime bien recevoir des paquets. qui n’aime pas? (enfin, sauf s’ils sont piégés…) et puis je les appelle des cadeaux même si c’est moi qui les ai payés, et même s’ils ne sont pas emballés. chacun ses petits plaisirs hein, moi, chuis pas très compliquée (d’ailleurs, vous pouvez m’envoyer un mail sur ptitenoisette@gmail.com, pour recevoir mon adresse postale, pour m’envoyer un tit paquet hein ce ne sera pas de refus. merci. (et en plus chuis polie.))

j’ai donc reçu quelque chose. que je m’étais achetée. et je vais vous le faire découvrir (« oooooooooh » que vous dites. « oui chuis trop sympa » que je vous réponds.)

voici The paquet.

alors je l’ai ouvert toute excitée, comme si je ne savais pas ce qu’il contenait!!!!
et voilà:

.

« Gné? » que vous faites. « meuh non il est pas vide! » que je vous répond. regarde plutôt:

.

alors j’ai sorti mon cadeau… puis je me suis posée beaucoup de questions. j’ai cherché, j’ai googlelisé, j’ai wikipédié, j’ai fait ma blonde… et j’ai trouvé!
.

wala.

une écharpe. (ooooooohhhhh ça va hein, je vous entend toi et ta déception hein…je peux lancer une mode m’sieur madame hein, elle est grandement connue et reconnue celle qui a fait la robe table, ou celui qui a crée la jupe pantalon… alors pourquoi pas une écharpe en plastique plof-plof?)
c bo.
c classe.
c original.

puis le formidable est passé par là, à regardé dans le carton et m’a dit d’un air dépité: « ah t’as reçu ton parfum? » euh… ben il m’a tout cassé mon délire.
« ouais dégage » que je lui ai dit. il a pas compris.
Il me regardait bizarrement me tordre dans tous les sens pour me prendre en photo… « tu veux que je t’aide? » qu’il me dit. alors j’ai refusé son aide voyez vous… parce que moi je suis une femme libre, oui, parce que mes billets je les ponds toute seule, et mes délires je me les tape toute seule!! (jusqu’à ce que l’on vienne me le casser…) (bon ok, je lui ai quand même gentiment demander de ranger le carton et de passer le balai « en passant ».)

bref. donc j’ai reçu mon parfum.
que voici.

.


.

et je ne pouvais bien sûr pas vous le montrer sans vous mettre ce lien: lien.

bah voui, parce que voici encore un blog que j’adore. un blog fluèrèséssé.
.
la violette. ça rime avec noisette. et rien que pour ça c’est bo, c’est bien.
la violette, elle est belle, elle parle, de tout et de rien, de rien et de tout, mais elle en parle bien. (ou pas).
juste un avertissement au cas où tu oserais cliquer sur le lien hein: si tu y goûtes, tu es accroc. fais gaffe. je t’aurai prévenu. vas y… t’es cap? clique sur la violette

  • C’est pas très écolo ton écharpe là …

  • j’ai cru que tu avais reçu un paquet vide ! le désespoir commençait à m’envahir à ta place !

  • cyril: non, je confirme, mais c’est bo.
    solenne: merci solenne, merci… respire…

  • putain j’ai trop honte de pas être venue commenter avant ce soir…
    en général, je ris beaucoup quand je reçois une culotte emballée dans six papiers à bulles aussi….
    si c’était une bouteille de rhum, encore…

  • camille: oui ben moi je croyais que tu m’avais abandonnée itou!! et la bouteille de rhum du coup, je me l’étais sifflée 🙁