vive lui.

le voluptuoso.

j’en ai testé quelques uns… le illy (beurk), le carte noire (mh), le malongo (miam), le ricoré (grrrr attendez deux secondes… wala. chuis allée vomir, ça va mieux. oui oui je sais, c’est un blog gorissime. youhou. pouet pouet.) bref. moultes et moultes fois je me suis penchée sur la question (c’est une métaphore Carlito (Carlito, c’est le cancre)(et oui c’était encore une parenthèse dans la parenthèse.)(oui j’adore ça), une métaphore) du café. car j’adore le café. pas autant qu’un bon magnum (la glace Carlito, la glace), mais quand même.

alors, depuis que j’ai la Tassimo (2 ans déjà en fait, mais le temps que le billet se forme dans mon cerveau… du coup il est même un peu pourri mais j’assume.) je me sens bien je suis heureuse, oh oui oh oui. (gorissime, je vous l’avais dit)

le voluptuoso donc. ben il volupte. il est tout juste assez fort, tout juste assez chaud, tout juste assez noir, (LE CAFE CARLITO!!!) tout juste assez crémeux, tout juste assez voluptuoso. ma qué café!

voilà.

c’était tout en fait.

désolée.

mais je voulais partager ce moment avec vous puisque j’en bois un là. n’est elle pas trop sympa la noisette? et puis c’est même pas un billet sposorisé, vous vous rendez compte? je fais ça gratos. (les boules quoi).

merci de m’avoir lue chers blogophiliroumphs.

  • Tassimo, c’est pas mal… mais viens gouter la nouvelle Nespresso Pro à la maison, viens ! Même le déca il déchire (métaphore encore…Carlito)

  • noisette

    je veux bien goûter le café qu’elle fait en fait… merci pour l’invitation :p