les courses…

le samedi c’est la folie. et comme on est des fous, même pas peur, ben nous,
on fait les courses le samedi. et oui, vous me direz qu’on est des amateurs
d’émotions fortes… oui, je vous confirme.

alors pour bien faire les courses le samedi, voici la recette:

– allez faire vos courses vers 16-17h, c’est là qu’il y a le plus de
monde.

– prenez toute votre marmaille (en l’occurrence: 2 gamins) et de préférence,
qui n’ont pas bougé de la journée: pas de parc, pas de balade, pas de peinture,
pas de tennis et autres activités superflues… comme ça c’est plus rigolo.

– oubliez de vider votre malle des cadeaux achetés pour l’anniversaire du
petit la semaine prochaine… c’est trop excitant de rentrer les courses de la
semaine dans 3 cm²

– surtout, placez vous loin de la porte d’entrée au magasin, vous en
profitez ainsi pour faire un peu de marche, votre seul sport de la semaine. de
toutes façons, vous n’aurez pas le choix, le parking est blindé si vous vous y
êtes bien pris.

vous voilà en piste, vous y êtes, pfiiiii pfffiiii soufflez un grand coup et
fonceeeeeeeez. il n’y a que ça à faire de toutes façons. parce que attention
hein, il faut quand même être entraîné pour franchir la barrière de mamies qui
font semblant de ne rien voir et qui avancent parmi la foule tout en repérant
leurs produits et qui manquent de vous rentrer dedans… pour éviter les gamins
morveux aux mains collantes (bah oui ils mangent une sucette piquée dans le
rayon bonbons), pour attraper le deeeeeeernier paquet de vos gateaux préférés
(bah oui koi je vais pas faire de pub chuis même pas payée!) tout en envoyant
délicatement mais sûrement dans les ronces la petite peste de 6 ans qui était
prête à le prendre pour son propre goûter à l’école, et que vous laissez là, la
larme à l’œil, et sans vergogne s’il vous plaît (sinon, c’est que vous êtes pas
prêts)… ce qui est bien, c’est que tous les samedis sont différents, pleins
de rebondissements, de nouvelles têtes, de nouvelles bousculades, de nouveaux
produits… ben oui merde!! moi je dis halte à la routine, il faut égayer vos
journées!!! faites vos courses le samedi.

et puis, vient la cerise sur le gâteau: le passage en caisse. choisissez la
queue la plus courte, car en général, c’est celle dans laquelle vous resterez
le plus longtemps, car s’y trouvent le client qui n’a pas pesé ses patates
douces, celui qui a pris le seul et unique déodorant non étiqueté, et celui
dont la carte bleue ne passe pas et qui cherche désespérément dans son sac son
chéquier (qu’il à oublié bien sûr…). Et pour peu que vous tombiez sur la
caissière désagréable, qui vous balance les œufs comme si elle allait elle même
faire l’omelette, ou qui telle un robot, vous demande si vous avez la fameuse
« carte de fidélité » alors même que vous êtes en train de la lui montrer, ben
là, c’est gagné.

et puis bien sûr, c’est un vrai régal de ranger les courses que vous venez
de faire, car vous n’aurez pris (avec soin) que des produits super bien
emballés dans tout plein de carton, et tout plein de plastique. (et n’oubliez
pas de jeter les 2 œufs cassés qui ont bien évidemment dégouliné sur le reste
des produits)

aaaaaaaaahhhhhhh vivement samedi prochain tiens.